Caméra et électrodes redonnent la vue

Par 18 décembre 2007
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

Un système de prothèse pour personnes malvoyantes implante des électrodes dans le cerveau. Celles-ci reçoivent des images d'un ordinateur de poche relié à une minuscule caméra et permettent de percevoir des images réduites du monde.

Une caméra permet aux personnes malvoyantes de recouvrer en partie la vue. Celle-ci, placée sur une paire de lunettes, est reliée à un PDA (Personal Digital Assistant) qui envoie les images collectées à des électrodes placées dans le cerveau ou l'œil de la personne souffrant de déficience visuelle. Ces électrodes, stimulées par les informations reçues, permettent ainsi aux individus de percevoir des taches de lumière. L'idée est développée par une équipe de chercheurs de la Queensland University of Technology (Australie).
Percevoir partiellement le monde
Selon eux, ce système de prothèse offre la possibilité aux individus ayant perdu leur acuité visuelle après un accident ou une maladie de retrouver une vision partielle. Et donc une certaine mobilité. En effet, souligne Jason Dowling, qui participe au projet : "le dispositif permet à la personne de percevoir une image réduite des objets qui l'entourent, et donc d'éviter les obstacles et autres embrasures de portes". Autres avantages envisageables : la possibilité d'identifier des visages et éventuellement de lire. A savoir : les personnes aveugles de naissance ne peuvent pas en bénéficier, leurs connections neuronales entre l'œil et le cerveau n'ayant pas été développés.
Différents systèmes en cours de développement
Le concept d'un œil bionique est encore en pleine phase de développement, et devrait requérir de longues recherches avant de proposer une vision correcte. Reste que les initiatives se multiplient pour permettre d'améliorer le quotidien des individus souffrant d'un handicap visuel. Ainsi, les universités de Grenade et de Murcia développent de leur côté un système optoélectronique qui s'appuie sur une caméra, un viseur et un système informatique, pour corriger les défauts de perception d'un œil atteint de dégénérescence maculaire.

 
L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas