Les caméras de surveillance détectent la fraude

Par 18 décembre 2007 2 commentaires
Mots-clés : Smart city

Une technologie de reconnaissance visuelle permet désormais aux systèmes de vidéosurveillance de détecter automatiquement des actions inhabituelles voire frauduleuses.

(cliquez pour agrandir)Les réseaux de caméras sont désormais capables d'effectuer leur travail de surveillance sans l'intervention de l'homme. Un logiciel mis au point par le National Institute of Advanced Industrial Science and Technology (AIST) japonais permet de détecter automatiquement et en temps réel des mouvements dits "inhabituels". Cette solution, associée à un système de caméra, est ainsi capable d'identifier une personne et d'analyser ses mouvements. L'objectif est ici de détecter un comportement étrange, ou considéré comme frauduleux.
Détecter automatiquement l'inhabituel
La détection s'effectue par l'analyse des vecteurs de mouvements effectués par les principaux éléments capturés par l'objectif. Les mouvements dits inhabituels sont ici définis comme les déplacements réalisés "en dehors de la distribution" spatiale et temporelle de ceux effectués le plus souvent face caméra. L'avantage du logiciel réside notamment dans le fait qu'il n'exige pas la définition d'un modèle préalable. Le système apprend de lui-même à déterminer les mouvements réalisés en situation dite normale. Il enregistre alors la distribution usuelle des déplacements en prenant en compte les données de temps et de distances. Une fois mémorisées, ces dernières permettent d'établir des comparaisons entre les différentes scènes capturées et de distinguer les actions ainsi considérées comme anormales.
Une solution de sécurité peu exigente
Cette technique est basée sur une méthode de calcul savamment nommée "cubic higher order local autocorrelation" (CHLAC) et qui permet d'exprimer numériquement le mouvement. Un nouvel algorithme développé par les équipes de l'institut japonais permet en outre à CHLAC de prendre en charge plus de trente images par seconde, via des modèles de processeurs miniaturisés. L'algorithme autorise donc à adapter cette solution sur un appareillage pas plus grand qu'un ordinateur portable. L'application est par ailleurs capable de gérer plusieurs caméras vidéo en temps réel, sans s'appuyer sur un matériel spécifique, soulignent les concepteurs du logiciel. Cette technologie pourrait à terme être utilisée au sein de systèmes de sécurité mais aussi dans le cadre de la prévention des catastrophes naturelles.

Toute l'actualité high tech asiatique est sur le blog Asie
L’Atelier groupe BNP Paribas

Haut de page

2 Commentaires

Systeme trés ingénieux pour repérer la fraude

Soumis par camera de surveillance (non vérifié) - le 17 juin 2009 à 18h52

Très intéressant et surtout très utile pour le développement de la vidéo surveillance en France.

Soumis par vidéo surveillance (non vérifié) - le 11 mars 2010 à 18h34

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas