Des caméras mobiles pour accélérer l'audit énergétique des bâtiments

Par 18 mars 2011
Infra rouge

Installer sur un véhicule des caméras infrarouges permet d'obtenir plus rapidement une idée précise des zones de déperdition de chaleur d'un édifice.

Comment rendre les bâtiments moins énergivores ? En cernant les postes les plus consommateurs et en cherchant les moyens de réduire cette consommation. Reste que, estime le MIT, plutôt que de réaliser des audits pour chaque édifice, mieux vaut avoir une vue d'ensemble. Pour y parvenir, l'une de ses équipes a mis au point un système mobile basé sur des caméras à infrarouge et capable de scanner rapidement plusieurs groupes d'immeubles d'un coup. Le dispositif consiste en fait en un véhicule sur lequel sont installées les caméras, et qui photographie les bâtiments en se déplaçant. Celles-ci sont envoyées et traitées sur une base de données. Cela afin de proposer ensuite des images qui recensent les zones de déperditions de chaleur.

Photographier l’énergie

Ce qui est intéressant, c'est que pour obtenir des images infrarouges haute résolution et prises à distance, l'équipe utilise une caméra basse résolution. En effet, notent les chercheurs, ce type de système coûte très cher (environ 40 000 dollars par caméra). Du coup ils ont mis au point leur propre technologie, baptisée Kinetic Super Resolution. Celle-ci passe par un ordinateur qui combine plusieurs images prises avec des appareils infrarouges mais basse résolution. Selon l'équipe, prendre plusieurs images d’une même maison à partir d’angles différents permet ainsi d’obtenir une meilleure localisation des failles d’isolation de cette dernière.

Un outil pour les consommateurs

Par la suite un logiciel proposera aux citoyens une base de données regroupant les photographies énergétiques de leurs maisons. Ceci permettra d’anticiper leurs travaux d’isolation, et ensuite d’apprécier les gains d’énergie effectués. "Montrer des images de couleur vives où les murs sont mal isolés, et où l’air s’échappe, et les comparer à d’autres bâtiments moins énergivores, a un réel impact sur la prise de conscience des consommateurs pour améliorer la conception de leur maison",explique Gabe Shapiro, un responsable de Next Step Living, (une entreprise qui propose des audits énergétiques gratuits aux citoyens) cité dans le communiqué. 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas