Canal + collabore avec Free pour son service de vidéo à la demande

Par 12 décembre 2005
Mots-clés : Future of Retail

Free continue sur la lancée des annonces en proposant Canalplay, un portail de vidéo à la demande (VoD) en collaboration avec Canal +. De son côté, TPS teste la mise à disposition nocturne de...

Free continue sur la lancée des annonces en proposant Canalplay, un portail de vidéo à la demande (VoD) en collaboration avec Canal +. De son côté, TPS teste la mise à disposition nocturne de programmes.

Free lance son offre de VoD en collaboration avec Canal +

Les freenautes pourront regarder la télévision sur leur ordinateur mais ils pourront également profiter d'un service de VoD regroupant plus de 700 films, catalogue qui ne cessera de s'enrichir. Le service est déjà disponible sur la chaîne 100 de la Freebox.

Les 100 000 premiers téléchargements coûteront 1,99 euros mais Free n'a pas donné d'indication sur les tarifs qui seront appliqués après l'offre de lancement. A partir de l'achat, les Frenautes ont 24 heures pour regarder à volonté le film "loué".

"La Freebox lui permet d'activer toutes les fonctions classiques d'un lecteur DVD (pause, retour, avance rapide, accès par chapitre, etc.). Le montant de la location est forfaitaire et prélevé directement sur la facture Free Haut débit", peut-on lire dans le communiqué.

TPS teste le téléchargement par satellite

TPS va tester un service de VoD pas comme les autres. Pour l'instant, 5000 foyers français peuvent profiter de cette offre. Les programmes seront téléchargés la nuit pour être accessibles dès le lendemain matin. Au lieu de mettre à la disposition de ses abonnés, en permanence, un catalogue de centaines de films, TPS propose une sélection mensuelle.

L'offre se décomposera en deux services : l'un payant, l'autre gratuit. Les vidéos seront transférées sur le décodeur à disque dur de TPS. Le lendemain, l'abonné pourra se rendre dans le guide pour savoir le nom des programmes mis à sa disposition. Comme pour un service de VoD classique, il a ensuite 24 heures pour regarder son film à volonté.

(Atelier groupe BNP Paribas - 12/12/05)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas