Des candidats abandonnent les enchères britanniques.

Par 04 avril 2000
Mots-clés : Digital Working, Europe

Les consortiums Epsilon Tel.com (filiale de la banque japonaise Nomura), SpectrumCo (soutenu par Virgin, les supermarchés britanniques Tesco, le groupe de musique EMI, des fonds dont Quantum Industr...

Les consortiums Epsilon Tel.com (filiale de la banque japonaise Nomura),
SpectrumCo (soutenu par Virgin, les supermarchés britanniques Tesco, le
groupe de musique EMI, des fonds dont Quantum Industrial Partners et
l'opérateur téléphonique finlandais Sonera) ainsi que l'américain Crescent
et l'irlandais 3GUK ont abandonné les enchères pour les licences de
téléphone mobile de troisième génération en Grande-Bretagne. Il ne reste
donc plus actuellement en lice que neuf candidats pour l'attribution des
cinq licences UMTS.
Le total des cinq offres les plus élevés atteint 11,519 milliards de
livres (19,2 milliards d'euros).
(Christine Weissrock - Atelier Paribas 05/04/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas