Les Cannes Lions récompensent les parasites et le meilleur job du monde

Par 30 juin 2009
Mots-clés : Europe

On en avait parlé ici. Le grand raout de la pub des "Cannes Lions" a récompensé (par un Grand Prix, on ne parle pas des prix gold, silver et bronze) dans la catégorie cyber l'équipe responsable de l'envoi en exil d'un blogueur sur la barrière de corail. C'est vrai, merci à l'office du tourisme d'avoir eu envie de faire de la pub, et merci à CumminsNitro d'avoir transformé cela en bel objet cyberpublicitaire. Et d'avoir lancé le mouvement de rémunération des blogueurs dans des lieux, disons, divers.

Les autres gagnants ? Fiat avec son outil interactif eco:drive, concocté par AKQA Londres, a eu le prix "Other Interactive Digital Media". Pour le coup, on l'avait montré, suite à l'Adobe Max. Enfin Warner Bros a gagné la palme du marketing viral pour la campagne liée au dernier Batman (The Dark Night). Merci à son agence 42 Entertainment Pasadena. Là, euh, on n'en avait pas parlé. Mais on aurait pu. On allait le faire, d'ailleurs.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas