Cap Gemini vient de présenter sa plate-forme d'intermédiation StarSanté.

Par 22 octobre 1997
Mots-clés : Smart city, Europe

Souhaitant mettre en place un intranet national pour relier l'ensemble des acteurs du secteur social, ayant comme fonctions de base, l'acheminement des feuilles de soins électroniques, le courrier e...

Souhaitant mettre en place un intranet national pour relier l'ensemble des
acteurs du secteur social, ayant comme fonctions de base, l'acheminement
des feuilles de soins électroniques, le courrier en ligne et l'annuaire,
le ministère de l'Emploi a lancé un appel à candidature. En partenariat
avec la Compagnie des Signaux et Microsoft, la solution de Cap Gemini
s'appuie sur sa plate-forme Internet Inforoute et sur les infrastructures
de communication existantes. Comme le commente Jean-Paul Figer,
vice-président de Cap Gemini "Rien ne justifie la mise en place d'un
réseau privé. Réparti au niveau des 300 000 professionnels de santé, le
trafic généré par le transfert de feuilles de soins sera ridicule. De
l'ordre de quelques minutes par professionnel et par jour".
L'authentification, la sécurisation des échanges et la liaison avec le
réseau privé Ramage de la Cnam-TS seront assurées par StarSanté. Pour
tester sa solution en conditions réelles, Cap Gemini a ouvert, depuis
début octobre, un démonstrateur sur le Web (www.rrss.com). Le ministère a
retenu treize candidats sur les quarante intéressés par la concession pour
cinq ans du futur intranet santé-social. Seuls, cinq consortiums ou
sociétés auraient proposé à ce jour une offre viable. Cegetel et France
Télécom figurent aux côtés de Cap Gemini. Avec une offre basée sur son
réseau privé Muse, La Poste serait également sur les rangs.
(Le Monde Informatique - 17/10/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas