Capgemini relève lentement la barre en 2004

Par 25 février 2005
Mots-clés : Smart city

La société de conseil Capgemini (anciennement CGEY) a affiché cette semaine un chiffre d'affaires qui renoue timidement avec la croissance : + 2,7 %, soit 6,29 milliards d'euros. Cela reste en...

La société de conseil Capgemini (anciennement CGEY) a affiché cette semaine un chiffre d'affaires qui renoue timidement avec la croissance : + 2,7 %, soit 6,29 milliards d'euros. Cela reste en dessous des 8,4 milliards d'euros que CGEY avait réalisé en 2001, mais cela met fin à deux années consécutives de baisse des revenus.
Son CEO, Paul Hermelin, s'est déclaré satisfait de cette année "en transition". Confiant dans la reprise, notamment via l'externalisation des services informatiques qui représente désormais le tiers des revenus de Capgemini, il table sur une croissance de 10 % du chiffre d'affaires de sa société en 2005. Signe positif, Capgemini a également renoué avec un résultat d'exploitation positif sur le second semestre 2004 : 78 millions d'euros, contre une perte brute de 20 millions au premier semestre.
Capgemini termine toutefois son année avec une perte nette de 359 millions d'euros . Rappelons cependant qu'en 2004 la société de conseil a dû effectuer une provision exceptionnelle pour taxe (125 M€), prendre en compte des coûts de restructuration (220 M€) incluant des réductions de personnels et de surfaces de bureau, ainsi qu'une provision pour amortissement des survaleurs (51M€), soit au total 396 millions d'euros.
(Atelier groupe BNP Paribas - 25/02/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas