Des capteurs et de la 3D pour mesurer sa consommation d'énergie !

Par 16 mai 2012
énergie

Face à la volonté du gouvernement allemand de réduire la consommation d'énergie, les entreprises doivent s'adapter. Afin de quantifier la consommation d'énergie des entreprises, des chercheurs allemands ont mis au point des capteurs magnétiques.

Le gouvernement allemand a mis un point d'honneur à réglementer la consommation d'énergie des entreprises. Or, il est difficile de savoir où en est sa consommation lorsqu'il n'existe pas d'outil pour le calculer. Pour remédier au problème, les chercheurs de l'Institut Fraunhofer spécialisé dans les circuits intégrés IIS d'Erlangen en Allemagne, ont mis au point nouvel outil qui se clipse directement sur le câble d'alimentation. 

Le dispositif est basé sur le capteur HallinOne, initialement utilisé dans les machines à laver, pour surveiller la position et l'orientation de la rotation des tambours. Ce système utilise la technologie 3D pour mesurer le champ magnétique généré par un courant électrique et de déterminer l'énergie consommée. 

Pour construire le dispositif, les chercheurs ont construit huit capteurs capables de mesurer le champ magnétique de manière précise. Les données enregistrées par les capteurs sont transmises à un micro-contrôleur qui les envoie à un processeur central. Le système permet de mesurer le courant alternatif mais aussi le courant continu. 

Autre avantage de ces capteurs, c'est que le dispositif peut aussi mesurer les tensions. L'utilisateur a donc un outil capable de mesurer tous les paramètres nécessaires pour surveiller la qualité de l'alimentation d'un réseau et la consommation d'énergie de ce même réseau.

Non seulement les entreprises allemandes pourraient quantifier leur consommation d'énergie et être en accord avec la loi, mais elles pourraient aussi faire de grandes économies. L'appareil est peu coûteux car les matériaux utilisés sont abordables. Il sera présenté à l'occasion du forum Sensor+Test 2012 à Nuremberg, du 22 au 24 mai. 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas