Des capteurs optiques rendent l'écran sensible au geste

Par 11 décembre 2009 3 commentaires
Mots-clés : Smart city

Le MIT développe une interface qui se pilote uniquement via les mouvements de la main. L'écran LCD truffé de capteurs identifie ces derniers en construisant une image en profondeur de ce qui se situe devant lui.

Après la popularisation des écrans tactiles due au succès des smartphones, les chercheurs se tournent vers la reconnaissance gestuelle. Une équipe du Media Lab du MIT développe un écran qui permettra à ses utilisateurs de manipuler des images d’un simple mouvement de la main. Et ce, sans recourir à une armada de caméras ou à un traqueur placé sur les doigts. "Notre objectif était d'intégrer le système de contrôle du geste à l'intérieur d'un écran LCD très fin", explique Matthew Hirsch, du Media Lab. "Et de s'en servir ensuite sans que cela nécessite ni gant ni aucun autre système externe". A terme, le dispositif du Media Lab pourra être intégré à des téléphones portables. La technologie s’appuie sur un assemblage de cristaux liquides comme les écrans LCD ordinaires, mais derrière lequel on trouve des capteurs optiques. Les cristaux liquides servent à filtrer la lumière vers les capteurs selon un schéma défini.
Filtrer la lumière selon un schéma précis
Celui-ci est construit de manière à diviser l’écran en blocs, eux mêmes constitués de rectangles noirs et blancs de différentes tailles. La lumière n’atteint les capteurs qu’au niveau des rectangles blancs, produisant une image basse résolution. Tous les blocs étant adjacents les uns aux autres, ces images se superposent dans un méli-mélo qui doit être démêlé informatiquement. Une fois cette étape passée, et comme chacune des images obtenues aura été prise depuis une position légèrement différente, le système obtient une représentation fidèle et en profondeur de ce qui se situe devant l’écran. Par ailleurs, ce schéma alterne avec ce que l’écran LCD est normalement censé diffuser (la liste des applications d’un smartphone, par exemple).
Pas de gêne pour l’utilisateur
Cette alternance se fait à une vitesse telle qu’il n’est pas possible à un utilisateur humain de la remarquer. De son point de vue, l’écran n’affiche rien d’autre que le menu d’applications du téléphone. Les premiers essais effectués en laboratoire sur une simulation d’écran LCD équipé de capteurs optiques ont prouvé l’efficacité de leur algorithme et la viabilité de l’ensemble. D'autres systèmes permettent de contrôler un écran par le geste. Le Fraunhofer a ainsi développé une interface homme-machine reposant entièrement sur les mouvements. Mais cette dernière nécessite la présence d'une unité en plus de l'écran. Celle-ci intégrant les caméras et capteurs qui identifient les mouvements de l'utilisateur. L'écran du Media Lab sera présenté à l'occasion du Siggraph Asia, qui se tiendra le 19 décembre à Yokohama.

Haut de page

3 Commentaires

Cette alternance se fait à une vitesse telle qu’il n’est pas possible à un utilisateur humain de la remarquer himmm

Soumis par bedava film izle (non vérifié) - le 13 décembre 2009 à 21h23

I'm really very useful to follow a long-time see this as a blog here Thank you for your valuable information

Soumis par kadinca (non vérifié) - le 19 mars 2010 à 04h50

Thank you for sharing your article I would always follow

Soumis par islami (non vérifié) - le 19 mars 2010 à 04h51

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas