Capteurs et processeurs profitent de l'essor de la robotique personnelle

Par 05 février 2008
Mots-clés : Smart city

Face à la demande croissante des consommateurs pour des appareils robotisés, les composants électroniques connaîtront un véritable âge d'or.

L'explosion de la robotique personnelle profitera aux secteurs des composants électroniques tels que les processeurs, capteurs et autres servocommandes. Ces derniers génèreront 12 milliards de revenus en 2015, annonce ABI Research. Dans le détail, ce ne sont pas moins de 21 millions de cargaisons de processeurs et 2 millions de chargements de capteurs qui sont attendus à cette date dans le monde. Principal conducteur de cet engouement pour les assistants robotisés : le besoin exprimé par les consommateurs de se faire épauler dans les activités ménagères du quotidien, et de disposer de sources de divertissement plus nombreuses.
Les robots plébiscités pour le service et le divertissement
"Près de la moitié des revenus sera générée par la robotique de services. L'autre moitié concernera plutôt le segment du divertissement", souligne Philip Solis, analyste chez ABI. "Les derniers pourcents seront répartis entre les secteurs de la sécurité et de l'éducation", ajoute-t-il. Cette multiplication du nombre des appareils robotisés aura un autre effet : elle permettra de faire baisser les prix des composants.
Des composants moins chers
"Les consommateurs seront de plus en plus enclins à dépenser leur argent dans des robots multi-tâches capables de les aider", explique Philip Solis. "La demande croissante de ces composants mènera à une baisse de leurs prix, puis à une baisse des appareils en eux-mêmes. Inévitablement, des produits de meilleure qualité à un meilleur prix seront disponibles sur le marché", conclut-il. Stimulant d'autant les ventes d'appareils qui devraient en toute logique s'inscrire de plus en plus dans notre quotidien.

Et dans notre espace Chroniques :

Les consommateurs sont aussi des marketeurs (25/10/2007)
Les nouvelles technologies cherchent l'humain (05/10/2007)

L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas