Les capteurs transmettent les données en évitant les encombrements

Par 15 avril 2010
Mots-clés : Digital Working

Pour assurer une meilleure communication dans les réseaux de capteurs sans fil, l'université de Dalian propose un protocole de communication qui permet aux informations de sauter les nœuds défectueux.

Dans les réseaux de micro-capteurs sans-fil, la qualité de la connectivité entre les nœuds dépend principalement du temps de transmission des données, rappellent des chercheurs de la Dalian university. En effet, pour que les informations collectées par un nœud soient transmises au nœud suivant, la durée de l'opération ne doit pas excéder un certain seuil. Au-delà de celui-ci, la communication est interrompue, et les données sont perdues. Pour pallier ce défaut, et assurer la transmissions des données, même en cas de faille dans le réseau, les scientifiques chinois proposent un protocole de routage dynamique, baptisé DMRF*.
Sauter le nœud défectueux
Les données captées sur le terrain par les micro-capteurs sont habituellement acheminées via un routage multi-saut jusqu'au dernier nœud, qui assure la connexion avec le serveur informatique et rassemble l'ensemble des informations numériques prélevées. Lorsque l'un des capteurs est détérioré, les données peuvent être perdues. Au contraire, avec le système que proposent les chercheurs, dès qu'un problème est rencontré, le système permet de sauter le nœud défectueux, pour transmettre le paquet de données au capteur suivant. L'avantage étant qu'un tel système évite les encombrements d'informations - et préserve le réseau d'une paralysie qui se localiserait autour du nœud déficient. "Cela réduit le délai imparti au capteur pour communiquer les données, et assure la transmission de celles-ci", expliquent les scientifiques.
Emettre un retour aux nœuds précédents
"Un mécanisme vient par ailleurs compléter le système, en indiquant aux différents nœuds la zone paralysée", poursuivent-ils. "Ce, afin d'optimiser le transfert des informations". En clair, lorsqu'un capteur ne parvient pas à transmettre un paquet de données au capteur suivant, il enregistre l'information et donne un retour aux nœuds précédents. Ce qui permet à l'avenir de prédire les régions défectueuses et de contourner celles-ci pour assurer une transmission plus rapide. Qui correspond aussi à un gain en matière d'énergie.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas