Du carburant...solaire

Par 03 janvier 2011
carburant solaire

Des chercheurs suisses et américains ont mis au point un carburant à partir des rayons solaires.

Au soleil, rien de nouveau ?
Jusqu’à présent, l’énergie solaire ne pouvait être que stockée en un endroit donné sous forme de batterie. A priori, difficilement transportable.
Des chercheurs suisses et américains des instituts technologique de Californie et de la Suisse ont mis au point un réacteur capable, à partir de cette même lumière solaire, de produire du carburant.

Ce dispositif s’inspire largement de celui dont usent les plantes pour pousser.
Un système qui nécessite du dioxyde de carbone, de l’eau et de l’oxyde cérique.
En clair, le réacteur va récupérer un maximum de rayons solaires grâce à des écrans quartz. Rayons qui vont, eux, chauffer l’oxyde cérique. Ce même oxyde va libérer de l’oxygène. Que l’oxyde va récupérer dans l’eau, sous forme d’atomes, et de gaz carbonique. Et enfin, concevoir de l’hydrogène, qui rend possible la production de carburants.

Je le concède, un processus un peu compliqué pour un résultat, selon les chercheurs, encore fragile.

Je me demanderai toujours comment toutes ces idées émergent dans la tête des chercheurs. A L’Atelier, on parle souvent de ces innovations qui s’inspirent de l’organisation de tels insectes ou animaux. Bon, là, il s’agit des plantes. Comment ça marche ? Je me demande, est-ce qu’un de ces chercheurs s’est réveillé un beau matin et s’est dit qu’il fallait qu’il produise du carburant en s’inspirant de la pousse des plantes ? Comment « pousse » ce genre d’idées ?

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas