Carrefour s’avance du côté de la réparation automobile

Par 05 avril 2002
Mots-clés : Smart city, Europe

Le groupe Carrefour lance en Espagne deux ateliers Carrefour Auto, implantés sur les parkings des magasins de San Fernando de Henares et Villalba, situés dans la banlieue de Madrid ...

Le groupe Carrefour lance en Espagne deux ateliers Carrefour Auto, implantés sur les parkings des magasins de San Fernando de Henares et Villalba, situés dans la banlieue de Madrid. Cette opération pionnière précèderait à la création d’un réseau de réparation automobile à l’échelle de l’Europe, le groupe français Carrefour ayant acquis une dimension européenne. La première idée de Carrefour est que ces ateliers gèrent des services de base, comme la vidange ou le montage de pneus… Dans le même temps, la commission européenne devrait rompre le lien existant entre la vente et l’après-vente. Les concessionnaires pourraient ainsi sous-traiter des réparations auprès de professionnels, qui auraient eux-mêmes la possibilité de commander directement des pièces détachées aux fournisseurs des constructeurs. Les pièces détachées représentent jusqu’à 10 % du CA global des constructeurs. Ils dégagent en moyenne 20 % de marge sur ces pièces. L’enjeu est donc de taille. Certains sites Internet multimarques pourraient aussi tirer profit de cette recomposition à venir. (Atelier BNP Paribas – 5/04/2002)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas