La carte bancaire et l’euro

Par 25 octobre 2001
Mots-clés : Smart city, Europe

Selon la deuxième vague du baromètre mensuel réalisé par le Département marketing des services de Taylor Nelson Sofres pour le compte du Groupement Cartes Bancaires CB, 86 % des commerçants interrog...

Selon la deuxième vague du baromètre mensuel réalisé par le Département
marketing des services de Taylor Nelson Sofres pour le compte du
Groupement Cartes Bancaires CB, 86 % des commerçants interrogés début
octobre estiment que leur(s) terminal(aux) de paiement électronique CB est
adapté aujourd’hui à l’euro. 51 % des commerçants non équipés comptent le
faire d’ici la fin du mois (16 % en septembre) et 22 % d’ici la fin de
l’année. Ces chiffres témoignent depuis le mois dernier une prise de
conscience de la part des commerçants de la nécessité de s’équiper de
terminaux adaptés au paiement à l’euro.
Toutefois, alors qu’il sera légalement impossible de payer en francs par
carte bancaire à compter du 1er janvier 2002, 9 % des commerçants non
équipés n’envisagent de s’équiper qu’en janvier ou février 2002. 18 % ne
répondent pas à la question.
88 % (84 % en septembre) des commerçants interrogés pensent pouvoir
réaliser aujourd’hui une transaction en euros si un client le demande. 24
% des commerçants sondés ont déjà réalisé des transactions en euro par
carte bancaire sur leur terminal (+ 1 point par rapport à septembre).
35 % vont demander à leur banque d’activer l’euro sur leur terminal en
octobre, 21 % d’ici décembre 2001, 35 % en janvier ou février 2002 au plus
tard.
16 % des commerçants interrogés cesseront les transactions cartes en
francs sur leur terminal en décembre, 18 % en janvier ou février 2002.
Selon le Ministère de l’Economie des Finances et de l’Industrie, les
paiements en euro continuent à croître en France. Ils ont représenté près
de 23 % des paiements au cours de la semaine écoulée, contre 18,5 % la
semaine précédente.
Plus de 75 % des paiements par TIP, 60 % environ des prélèvements et 58 %
des virements sont désormais réalisés en euros.
13,70 % des chèques sont désormais libellés en euros et le paiement en
euros par carte progresse fortement. Au cours de chacune des trois
premières semaines d’octobre, les proportions de paiements par carte
effectués en euros s’établissent respectivement à 2,46 %, 3,14 % et 8,51
%.
(Christine Weissrock – Atelier BNP Paribas – 26/10/2001)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas