La carte d'identité électronique belge intégrée à MSN Messenger

Par 08 février 2005
Mots-clés : Europe

En termes d'administration électronique, la Belgique est en avance. Le pays a déjà commencé il y a quelques mois l'équipement massif de ses citoyens en cartes d'identité électroniques...

En termes d'administration électronique, la Belgique est en avance. Le pays a déjà commencé il y a quelques mois l'équipement massif de ses citoyens en cartes d'identité électroniques. Aujourd'hui déjà, quelque 150 000 cartes munies de puces ont été distribuées . D'ici 2009, tous les citoyens de plus de 12 ans en seront munis, soit plus de 8 millions de personnes.
Aujourd'hui, toute personne souhaitant effectuer un renouvellement de ce document national se verra remettre une carte d'identité équipée d'une puce électronique. A partir de là, chacun pourra effectuer ses démarches en ligne (paiement de ses impôts en ligne, remboursement de frais médicaux, etc.) à condition de disposer d'un lecteur spécifique (l'équipement coûte une dizaine d'euros).
Pour étendre encore le domaine d'action de cette nouvelle carte, le gouvernement belge avait appelé en décembre le secteur informatique à émettre des propositions de nouveaux usages capitalisant sur les technologies de la carte, mises au point par le groupe français Steria.
Microsoft a répondu à cet appel. En fin de semaine dernière, le secrétaire d'état à l'informatisation, Peter Vanvelthoven, a annoncé de concert avec Bill Gates, le président de Microsoft, que la carte électronique serait intégrée à plusieurs technologies de Microsoft. L'objectif ? Rendre les transactions et les communications en ligne plus sûres . Microsoft devrait ainsi intégrer les technologies de la nouvelle carte d'identité à son service MSN Messenger.
Pour, en premier lieu, protéger les mineurs de mauvaises rencontres possibles sur les 'chats' : chaque utilisateur, s'il souhaite évoluer dans un univers virtuel hyper sécurisé, pourra s'identifier via sa carte nationale d'identité et converser avec d'autres utilisateurs eux-mêmes munis de la carte nationale d'identité.
Et la protection de la vie privée et des données personnelles, dans tout ça ? Difficile pour l'instant de parler de ce que le gouvernement belge et Microsoft ont prévu pour éviter les fuites... et la surveillance sans limites des activités sur Internet.
En France, le Forum des droits sur l'Internet va recueillir, à la demande du ministère de l'Intérieur, l'avis des Français sur le projet INES (identité Nationale Electronique Sécurisée).
A ce sujet, lire aussi :

Français, exprimez-vous sur la carte d'identité électronique et biométrique !
(Atelier groupe BNP Paribas - 08/02/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas