Les cartes bancaires mises en défaut.

Par 12 octobre 1999
Mots-clés : Europe

Un ingénieur français vient de prouver que les cartes bancaires pouvaient être contrefaites. La carte bancaire, mise au point par ses soins, considère que tout code à quatre chiffres, tapé au hasard...

Un ingénieur français vient de prouver que les cartes bancaires pouvaient
être contrefaites. La carte bancaire, mise au point par ses soins,
considère que tout code à quatre chiffres, tapé au hasard sur un terminal
de paiement, est reconnu comme authentique.
Pour plus de détails, allez sur le site
http://technolopole.fr.fortunecity.com/binaire/101/index.html ou lisez
Pirate Mag n° 5.
Un autre site est également consacré au sujet
http://www.altern.org/humpich/
(Christine Weissrock - Atelier Paribas)

On dit que KPNQwest, opérateur de télécommunications IP qui pose
actuellement de la fibre optique un peu partout dans le monde (y compris
en France) ouvrirait un centre d'hébergement de streaming video au début
de l'année prochaine (au même titre qu'Intervu aux US).
Les Editions de la Decouverte devraient sortir en début d'année prochaine
le premier livre en français consacré a la Netéconomie.
La société US Mondus.com (first global B2B online purchasing MarketPlace),
permettant aux entreprises de passer des appels d'offres, ouvre un bureau
à Paris pour lancer ses activités en France.
(Christine Weissrock - Atelier Paribas)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas