En cas d'incident, Shield prévient d'abord son réseau

Par 28 avril 2010

L'université de Floride a mis au point un système qui localise les individus et déduit leurs interactions. Le but : une personne en difficulté peut envoyer une alerte, transmise aux secours et à ses proches.

Afin de mieux prévenir la survenue d'incident et de mieux les gérer une fois déclarés, l'université de Floride propose de recourir au mobile. Elle a mis au point Shield, un système qui combine téléphones, bornes d'accès Wi-Fi et Bluetooth et serveur central pour localiser les personnes membres du campus de la faculté. Ou par extension d'un lieu fermé comme un immeuble de bureau. Le but : donner la possibilité à une personne victime ou témoin d'une agression de se localiser et d'obtenir rapidement du secours. Ce qui est intéressant, c'est que pour cela, les chercheurs se sont intéressés à la notion de réseau. C'est-à-dire que le système n'alerte pas l'ensemble des individus sur la zone, mais uniquement ceux de son réseau dit de confiance.
Trier les destinataires d’une alerte
Pour que le dispositif puisse déterminer celles qui en font partie, il se base sur la durée des communications et la fréquence des rencontres entre la personne qui alerte et d'autres individus. Autant de données captées par les bornes du campus. Pour déterminer une corrélation entre ces données et le cercle de connaissance des usagers, l’équipe de recherche s’est basée sur une expérience menée en 2009 à l’université de Floride. A l’époque, ils avaient équipés une centaine d'étudiants de mobiles reliés par Bluetooth. Ces derniers pouvaient communiquer ensemble jusqu’à une distance de 50 mètres.
Détecter des intrusions
A partir des données que les bornes d’accès Wi-Fi et Bluetooth ont détectées, les chercheurs ont pu établir que les communications de longue durée et répétées correspondaient aux réseaux de personnes en qui l’utilisateur avait le plus confiance. Ils ont du coup automatisé le processus pour leur système d'alerte. S'ils détectent un incident, Shield permet aussi aux responsables de la sécurité d'envoyer de localiser les personnes situées dans un périmètre géographique proche et de leur envoyer une alerte sur leur portable.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas