En cas d'urgence, Celtic établit la communication à partir de tout réseau

Par 27 novembre 2009
Mots-clés : Digital Working

La boîte mise au point par la société contient un routeur capable de se connecter à n'importe quel réseau disponible : satellites, WiMax... Un logiciel dédié détermine si la bande passante est suffisante.

En cas de catastrophe naturelle ou après un attentat, les réseaux de télécommunications peuvent être détruits ou saturés par les appels de personnes cherchant à joindre leurs proches. Ce qui rend difficile ou impossible la communication entre les équipes de secours. C'est pour contrer ce problème qu'a été lancé le projet DeHiGate de Celtic. Selon Vidar Karlsen, responsable du projet, celui-ci consiste en une boîte type premiers secours, contenant "un routeur capable d'établir plusieurs types de connexions". Voilà ce qu'il explique à L'Atelier. Les services d'urgence la ramèneront sur les lieux, sans devoir recourir à une antenne parabolique.
Trouver le réseau optimal
La communication sera établie à partir de tout réseau disponible dans la zone. "Ces derniers comprennent aussi bien les réseaux large bande comme les satellites ou le WiMax, que les réseaux sans fil locaux, mobiles ou Internet". Une application dédiée évalue la largeur de la bande passante, afin de déterminer si cela suffit pour établir une connexion. La communication nécessitera l'utilisation d'ordinateurs ou de téléphones portables spécifiques, fonctionnant sur le mode ad hoc. A terme, le système marchera aussi avec les téléphones mobiles ordinaires.
Un système polyvalent
La technologie permettra aux secouristes de faire des appels, d’accéder à Internet ou encore d’échanger des vidéos, des graphiques ou des cartes", précise le responsable. Selon lui, le système pourra également être utilisé lors d’accidents de la route, lorsque la couverture réseau est insuffisante. Le projet est issu du travail commun de spécialistes norvégiens, finlandais et espagnols, et est financé, entre autres, par Thalès et Telefonica. Pour mémoire, d’autres initiatives similaires existent. Ainsi, Wisecom a développé un réseau GSM portable qui se connecte à un satellite pour rétablir les télécommunications après une catastrophe.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas