Ceefax, le service télétexte des Britanniques, souffle ses 30 bougies

Par 27 septembre 2004
Mots-clés : Digital Working, Europe

Il y a quelques semaines, Internet fêtait ses 35 ans (lire à ce sujet notre article du 02.09.2004). Le 2 septembre 1969, Arpanet (Advanced Research Projects Agency NETwork), le réseau militaire...

Il y a quelques semaines, Internet fêtait ses 35 ans (lire à ce sujet notre article du 02.09.2004). Le 2 septembre 1969, Arpanet (Advanced Research Projects Agency NETwork), le réseau militaire considéré comme le père du web tel que nous le connaissons aujourd’hui, faisait ses débuts.Cette semaine, les Britanniques fêtent les 30 ans de Ceefax (de « see facts »), le service télétexte de la BBC qui comme le Minitel en France a véritablement conquis la Grande-Bretagne au moment de son lancement, en septembre 1974. Service météo, actualités, recettes de cuisine, résultats sportifs, cours de la Bourse… Au total, plus de 1000 pages sont mises à la disposition des téléspectateurs, qui malgré le déferlement d’Internet restent bien fidèles à Ceefax. Ils sont ainsi 20 millions de Britanniques à consulter chaque semaine le service télétexte de la grande chaîne télévisée : leur télécommande en main, il suffit aux téléspectateurs de taper la combinaison de chiffres correspondant au service demandé. Initialement pensé pour répondre aux besoins des personnes malentendantes, Ceefax a connu un succès infaillible… qui ne devrait pas faiblir jusqu’en 2012, échéance à laquelle le signal hertzien cèdera définitivement sa place au signal numérique. Le Ceefax tirera alors son dernier coup de chapeau. (Atelier groupe BNP Paribas – 27/09/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas