Cegetel a du mal à faire décoller le Réseau santé social (RSS).

Par 26 novembre 1998
Mots-clés : Digital Working, Europe

Selon Cegetel “plus de 540 médecins sont déjà connectés” au RSS et “leur nombre double actuellement tous les mois”. Toutefois, par rapport aux 113 500 médecins libéraux que compte la France, ce ch...

Selon Cegetel “plus de 540 médecins sont déjà connectés” au RSS et
“leur nombre double actuellement tous les mois”.
Toutefois, par rapport aux 113 500 médecins libéraux que compte la France,
ce chiffre est encore très faible. Dès le 1er janvier 2000, tous devront
obligatoirement être connectés pour télé-transmettre des feuilles de soins
électroniques.
Selon la Cnam, 88 médecins libéraux se servaient fin octobre des 10
millions de cartes à puce vitale diffusées aux assurés sociaux et
télé-transmettaient des feuilles de soins.
Cegetel a néanmoins tenu son pari : depuis le 31 octobre, le RSS est
opérationnel sur toute la France.
Non seulement Cegetel se heurte aux réticences des médecins à
s’informatiser et à la diffusion encore limitée des cartes Vitales, mais
également aux lenteurs des agréments d'applications par le gouvernement.
Aujourd’hui, le réseau ne compte que six sites. 90 fournisseurs de
services seraient en discussion pour être disponibles dans les prochaines
semaines sur le RSS.
(La Tribune 26/11/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas