Cegetel se lance dans l'ADSL 2+ et confirme des négociations avec Neuf Telecom

Par 12 avril 2005
Mots-clés : Digital Working, Europe

La guerre des prix sur le segment de l'accès Internet haut débit, est loin d'être terminée. Cegetel vient d'annoncer le lancement d'un accès ADSL 2+ offrant des débits allant jusqu'à 20 méga...

La guerre des prix sur le segment de l'accès Internet haut débit, est loin d'être terminée. Cegetel vient d'annoncer le lancement d'un accès ADSL 2+ offrant des débits allant jusqu'à 20 méga. Certes, Cegetel arrive plusieurs mois après certains de ses concurrents sur ce segment, mais son prix est particulièrement alléchant : 14,90 euros par mois.

Le 18 avril prochain, Cegetel lancera sur le marché français un nouveau forfait “ADSL MAX”, auquel les internautes pourront ajouter, moyennant un abonnement de 10 euros supplémentaires par mois, une option de téléphonie en Voix sur IP (VoIP), illimitée en local et en national. Les communications vers les mobiles seront facturées au prix/minute de 0,03 euro en heures creuses et de 0,17 euro en heures pleines. Les deux offres nécessiteront l'équipement d'un nouveau modem triple play : la C-BOX, commercialisée au prix de 59 euros ou proposée à la location pour 3 euros par mois.

Cegetel a également annoncé qu'il avait franchi le cap des 310 000 clients ADSL grand public fin mars 2005, un an après son lancement sur ce marché, et qu'il proposerait à partir du mois de juillet une offre de dégroupage total ainsi qu'un service de télévision sur ADSL à l'automne.

En ce qui concerne le rapprochement éventuel de Cegetel avec l'opérateur Neuf Telecom, dont toute la presse parle, le directeur général de Cegetel Olivier Huart a déclaré sur la radio BFM que les négociations menées avec Neuf Telecom étaient désormais un "secret de polichinelle" et les a confirmées tout en se refusant à en dévoiler les détails.

Si le rapprochement s'effectue, les deux opérateurs obtiendront la deuxième place sur le marché entreprises, derrière le leader France Telecom. Sur le marché grand public, en revanche, il leur restera des efforts à fournir ; avec 850 000 clients cumulés, les deux opérateurs demeureront derrière l'opérateur historique, qui recense plus de trois millions d'abonnés ADSL, mais aussi derrière Free (1 million d'abonnés fin décembre 2004).

A ce sujet, lire aussi :

Free expérimente la TV haute définition via l'ADSL 2+ (14.12.2004)

(Atelier groupe BNP Paribas - 12/04/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas