Le CenSoc modélise les habitudes d'achat au-delà des incohérences

Par 15 mai 2009
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

Le centre utilise un logiciel statistique permettant de déterminer sur quoi reposent précisément les décisions d'achat des clients. Ce, en tenant compte de variations dans la cohérence de leurs comportements.

Pour comprendre ce qui pousse un consommateur à entamer un processus d'achat, le Centre for the Study of Choice* développe des méthodes de modélisation des choix. Sa démarche va au-delà des outils traditionnels, qui reposent sur l'idée qu'un consommateur est plutôt constant dans ses choix : son logiciel d'estimation statistique prend en compte les variations potentielles dans la cohérence des comportements. "A l'heure actuelle, les autres modèles de choix nous indiquent seulement ce que le consommateur préfère choisir",explique à L'Atelier Jordan Louviere, directeur du centre. "La théorie statistique combinée que nous utilisons nous permet de comprendre ce que les gens préfèrent choisir, mais aussi pourquoi".
Deux types de sources d'information
Pour tenir compte de l'incohérence des consommateurs, l'équipe utilise deux types de données. "L'une de nos sources provient du marché en lui-même", explique Jordan Louviere. "Nous observons les choix que les individus effectuent, comme les marques qu'ils choisissent dans les supermarchés, les postes qu'ils acceptent...". Ces données constituent une base de données des choix réels des consommateurs. Le second type de données repose sur les choix déclarés, ou envisagés, mais non réalisés, issus notamment des sondages. Ces deux types d'informations permettent aux chercheurs d'évaluer l'amplitude entre aspirations et vrais choix des individus. Lorsque l'équipe doit analyser et modéliser les choix des consommateurs pour une entreprise en particulier, les chercheurs identifient les diverses caractéristiques du produit étudié.
Décomposer les caractéristiques du produit
Pour un service de restauration comme une pizzeria, il peut s'agir des délais de livraison, du prix, des ingrédients du produit... "Notre modèle décompose les choix des consommateurs pour chacun de ces attributs, en attribuant un niveau d'importance dans le choix",continue Jordan Louviere. Puis, en combinant les données recueillies sur la cohérence des consommateurs et sur l'importance de chacun des attributs du produit, le logiciel de statistiques est capable de déterminer comment les consommateurs choisissent, pourquoi, et comment ce comportement d'achat évoluera si l'un des paramètres est changé. La prochaine étape pour l'équipe de chercheurs : étudier et modéliser comment les différences dans l'adoption des technologies impactent sur le choix des produits et services basés sur la technologie.
* University of Technology Sydney

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas