Centre de données européen recherche puissance et espace

Par 08 novembre 2007
Mots-clés : Smart city, Europe

Le nombre et la performance de leurs centres de données préoccupe de plus en plus les entreprises européennes. Elles seront nombreuses à agrandir ces implantations dans les deux prochaines années.

(cliquez pour agrandir)
Qu'en est-il de la politique des grandes entreprises européennes en matière de data centers ? 80 % des responsables des firmes interrogées* souhaitent agrandir la taille de leur centre, principalement dans les deux années à venir, estime la société Digital Realty Trust, fournisseur de centres de données, dans une étude. Et une grande majorité d'entre eux souhaite déployer ces centres dans plusieurs endroits différents. Etre capable de surmonter de possibles désastres, naturels et techniques, mais également le besoin d'augmenter la connectivité de son réseau, d'améliorer ses capacités de refroidissement et la puissance de son centre, apparaissent comme les principales raisons motivant cette expansion.
 
Les promesses de la virtualisation
 
Pour réduire l'espace requis par la multiplication des data centers, les responsables interrogés espèrent beaucoup de la virtualisation, qui devrait permettre de réduire de 20 % la superficie nécessaire. Pour Michael F. Foust, P-DG de Digital Realty Trust, "les data centers sont aujourd'hui au cœur des investissements des entreprises pour leurs infrastructures". Et d'ajouter : "Ces centres ne sont plus considérés aujourd'hui comme un appareil constitué de serveurs dont seul le secteur informatique se soucie". Concernant l'aspect environnemental, près de 60 % des sociétés annoncent avoir développé une stratégie "verte" touchant directement les politiques de développement de centres de données.
 
Un marché dynamique
 
Cette enquête, qui fait suite à une précédente étude menée par la société sur le marché américain des data centers, permet, selon le P-DG de la société, de bénéficier d'une vision globale sur le marché. Et si ceux-ci se portent bien, les politiques de déploiement de centres de données restent très différentes selon les continents. Ainsi, pour les sociétés américaines, le principal facteur clé d'agrandissement de son centre de données reste le besoin de nouvelles applications. Outre-Atlantique, les entreprises devraient également augmenter plus rapidement les capacités de leurs centres que leurs homologues du Vieux Continent.
 

 A lire également dans notre espace "Chronique" :

La virtualisation s'empare des systèmes informatiques

 *Enquête menée auprès de cent vingt-cinq responsables seniors de sociétés de grande taille spécialisées dans l'industrie, les services financiers, les biens de consommation grand public ou encore les télécommunications et les technologies de l'information, et issues de cinq pays européens : le Royaume-Uni, l'Allemagne, la France, les Pays-Bas et l'Irlande.
L'Atelier groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas