Certplus lance son service d’horodatage

Par 13 mars 2003
Mots-clés : Smart city

Les échanges électroniques ont besoin d’être horodatés, au même titre que l’on doit marquer l’existence ou la réalisation des documents papier. La valeur juridique de telles transactions reposera ...

Les échanges électroniques ont besoin d’être horodatés, au même titre que l’on doit marquer l’existence ou la réalisation des documents papier. La valeur juridique de telles transactions reposera, d’une part, sur les possibilités d’authentifier avec certitude les parties et de garantir l’intégrité des échanges, d’autre part, sur la possibilité d’apporter les preuves dans le temps de l’existence de ces transactions. Dans le cadre du développement de ses activités d’opérateur, Certplus, premier opérateur français de services de certification, lance son service d’horodatage afin de permettre à ses clients de garantir l’existence d’un document et sa pérennité dans le temps. Se positionnant ainsi en Tiers Horodateur, Certplus fournit un service « mutualisé » dont le périmètre et la responsabilité sont clairement établis vis-à-vis de chaque client. L’horodatage par un tiers horodateur consiste à poser un élément temporel sur une donnée. Certplus fournit un jeton d’horodatage non modifiable, répondant aux normes internationales en vigueur. Le client dispose ainsi de la garantie que la donnée ou la transaction existe dans cet état et à cet instant. Basé sur des fonctions de signature électronique, ce service comporte une partie technique et apporte une forte valeur ajoutée juridique dans le domaine de la preuve. Certplus reçoit électroniquement les demandes de jetons, les fabrique et les archive, identifie les demandeurs ou abonnés et leur propose une interface conviviale (web) leur permettant de se faire restituer les jetons d’horodatage à tout moment. Certplus opère la plate-forme d’horodatage dans des conditions de sécurité lui permettant d’assurer le niveau de preuve associé à ce service. Cyril Dujardin, responsable marketing & développement de Certplus, précise que cette offre s’adresse, d’une part, aux institutionnels (banques, administrations, collectivités locales, professions libérales) et, d’autre part, aux professionnels de la gestion documentaire (GED, archivage, stockage). Ce service est accessible, dans des conditions d’exploitation standard, à partir de 20 000 euros par an comprenant la délivrance des 100 000 premiers jetons d’horodatage. Le prix du jeton au-delà est de 0,1 euro, dégressif selon la quantité. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 13/03/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas