Le cerveau rend les capteurs multitâches

Par 01 décembre 2009
Mots-clés : Smart city

L'université de Luléa s'inspire du cerveau humain pour rendre des dispositifs comme des capteurs capables de combiner et analyser plusieurs sources d'information à la fois. Et d'agir en conséquence.

Pour permettre à des systèmes électroniques de combiner et comprendre plusieurs sources de données pour fonctionner, l'université de technologie de Luléa de s'inspire du cerveau : l'une de ses équipes travaille sur un système informatique qui en imite le fonctionnement. Le constat est simple : lors de toute réflexion, le cerveau analyse et combine automatiquement et en permanence des informations d'origine diverses. Les unes permettant de mieux comprendre les autres. A l'opéra par exemple, voir la retranscription des phrases échangées par les chanteurs permet au spectateur de mieux entendre les mots. D'où la nécessité de répliquer ce mode de fonctionnement.
S'inspirer de l'humain
Le système sera capable de prendre en compte plusieurs types de données et de les analyser ensemble. Ou alors de sélectionner immédiatement celles qui l'intéressent le plus.Selon les responsables du projet, le système pourra être intégré dans des capteurs. "Par exemple, dans le domaine médical, on prend plusieurs types de données : température, respiration, électrocardiogramme...", explique à L'Atelier Jerker Delsing, l'un des responsables du projet. "Le système pourrait utiliser toutes ces informations pour délivrer automatiquement un diagnostic". Autre application possible : auto détecter et compenser les failles dans un système.
Prendre le bon grain de l'ivraie
S'il y a plusieurs sources d'informations, et que certaines sont corrompues, le capteur continuera à fonctionner. Il détectera que l'information provenant de cette source n'est pas fiable. Pour développer sa solution, l'équipe s'est intéressée aux connexions neuronales du cerveau, capables de se réorganiser de manière automatique. "La façon dont elles interagissent entre elles nous permet de construire une architecture imitant le fonctionnement du cortex cérébral", explique conclut le responsable. "C'est dans cette partie du cerveau que se focalise l'intelligence humaine".

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas