C'est officiel : Tiscali et Telecom Italia négocient

Par 25 mars 2005
Mots-clés : Smart city, Europe

Plus besoin de tirer de plans sur la comète : l'entrée de Tiscali en négociations avec l'opérateur Telecom Italia est officielle. Après l'annonce de sa mise en vente il y a quelques temps, le...

Plus besoin de tirer de plans sur la comète : l'entrée de Tiscali en négociations avec l'opérateur Telecom Italia est officielle. Après l'annonce de sa mise en vente il y a quelques temps, le fournisseur d'accès Internet a annoncé qu'il négociait effectivement avec Telecom Italia la reprise de sa filiale française. Exit, donc, les Neuf Telecom, Deutsche Telecom, Bouygues Telecom et autres Cegetel...
Jusqu'en 2002, Tiscali aura eu le temps de mettre la main sur Freesbee , Infonie , LibertySurf , World Online , le service de recherche nomade.fr , deux sites communautaires : respublica , spécialiste des chat en direct, et chez.com , site de pages personnelles, une chaîne shopping toobo.com et une chaîne spécialisée : monsieurcinema.com.
Tiscali retombe dans des mains compatriotes. Dans celle du grand opérateur de télécommunications italien, mais aussi dans celles d'Alice, le fournisseur d'accès Internet lancé par Telecom Italia en France. Celui-ci, après plus d'une année d'existence dans l'Hexagone, recense environ 80 000 abonnés. C'est peu, à côté des capacités de Tiscali France : 396 000 abonnés au compteur.
Selon le quotidien économique Les Echos, l'opération se monterait à environ 300 millions d'euros : 207 millions en cash et 30 millions en prestations gratuites concédées à Tiscali en Italie. Le fournisseur d'accès n'a pas confirmé ces affirmations.
(Atelier groupe BNP Paribas - 25/03/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas