Cetelem (groupe Compagnie Bancaire) passe du Minitel à l'Extranet.

Par 17 décembre 1997
Mots-clés : Smart city, Europe

Comme évoqué dans la revue de presse du 3/11, le Cetelem va mettre un serveur extranet à la disposition de ses prescripteurs, vraisemblablement en janvier prochain. Ce canal pourra être utilisé par ...

Comme évoqué dans la revue de presse du 3/11, le Cetelem va mettre un
serveur extranet à la disposition de ses prescripteurs, vraisemblablement
en janvier prochain. Ce canal pourra être utilisé par les enseignes de la
distribution pour les demandes et octrois de crédits à leurs clients,
permettant ainsi de gagner 25 % sur le temps de traitement d'un dossier.
Cetelem a déjà ouvert deux sites Internet (http://www.cetelem.fr pour le
grand public et http://www.cetelem.com plus institutionnel) et s'est doté
d'un intranet. Actuellement, 90 % des demandes de crédit transitent par le
Minitel (deux millions de connexions mensuelles, entre 15 000 et
50 000 demandes de dossiers de crédit et entre 60 000 à 100 000
financements par carte de crédit chaque week-end). L'extranet s'appuie sur
l'architecture Minitel existante (serveur Sun) tout en offrant une
interface différente grâce au moniteur Datamédia-Irisa. Des lignes
spécialisées avec les grandes enseignes devraient résoudre le problème de
débit suffisant indispensable pour de bonnes performances. Les petites
devront s'assurer d'avoir un fournisseur d'accès garantissant un bon
débit. Des négociations sont en cours avec France Télécom et Cegetel pour
trouver de nouvelles solutions. Cegetel envisage de répartir les coûts
entre appelant et appelé, la communication locale serait payée par le
magasin, Cetelem assumant le reste. Cetelem envisage d'équiper en 1998
mille postes de travail.
(O1 Informatique 05/12 - Le Monde Informatique - 12/12/1997)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas