CGI France lance gBIZ

Par 06 février 2003

CGI France, la filiale française du gorupe CGI Inc, société de services en technologies de l’information, vient d’annoncer le lancement de gBIZ, un outil d’e-administration ...

CGI France, la filiale française du gorupe CGI Inc, société de services en technologies de l’information, vient d’annoncer le lancement de gBIZ, un outil d’e-administration permettant aux collectivités locales et services publics d’accélérer le déploiement d’une vaste gamme de transactions en lignes sécurisées. gBIZ permet d’effectuer en ligne, via le site web de la commune, un certain nombre de démarches comme le paiement des taxes et des impôts, le changement d’adresse, les demandes de certificat de naissance, de renouvellement de documents administratifs, de passeport, de carte d’identité, d’horaires de bus, d’objets trouvés, de réservation de salles ... Selon une étude menée en juin 2002, 74 % des internautes ont déjà consultés un site Internet d’administration ou de service public. Les personnes interrogées estiment que le web est nécessaire dans le domaine de l’emploi (41 %), de la santé (24 %), de l’éducation (23 %) et des services sociaux (20 %). 51 % d’entre elles veulent pouvoir accéder à des sites de leur département, de leur ville ou d’administrations locales. Les administrations publiques sont appelées à effectuer d’importants volumes de transactions comme la diffusion de renseignements, l’émission de documents ... Cherchant à rattraper son retard, la France a fourni de gros efforts au cours de ces dernières années et développe d’importants moyens avec des initiatives comme la création d’un portail national dédié aux services publics, porte d’entrée de plus de 2 600 sites publics et 11 000 services administratifs nationaux et régionaux. L’architecture de gBIZ, conçue pour les administrations publiques, permet d’accélérer le déploiement d’une importante gamme de transactions en ligne sécurisées, totalement intégrées aux fonctions, procédures, technologies et politiques déjà en vigueur. L’intégration d’une nouvelle application transactionnelle au site web d’une administration demande entre 6 à 12 jours avec gBIZ, contre trois à six mois généralement avec la méthode traditionnelle consistant à écrire une nouvelle application pour chaque transaction. L’offre gBIZ comprend un catalogue de services, des applications de paiement, des méthodes d’interface avec les anciens systèmes et des outils permettant d’intégrer les applications transactionnelles en ligne existantes. Cette solution, lancée au Canada en 1999, équipe déjà de nombreuses municipalités outre-Atlantique. Elle a notamment été implémentée en 1999 dans la ville de Campbellton, une municipalité canadienne de 7 800 habitants. 26 % des transactions administratives sont effectuées aujourd’hui par voie électronique. La ville espère amener rapidement ce nombre à 50 %. De nombreuses informations et une large gamme de services interactifs municipaux sont proposées aux administrés. (Christine Weissrock – Atelier Groupe BNP Paribas – 06/02/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas