CheckMEND assure le e-commerce contre la fraude

Par 19 juin 2008 2 commentaires

La base de données proposée par l'entreprise permet aux internautes de remonter l'origine du produit qu'ils souhaitent acquérir sur un site de vente en ligne. Ce, afin de lutter contre la revente d'objets volés sur le web.

Le vol des données personnelles laissées par les internautes lorsqu'ils réalisent une transaction en ligne n'est pas le seul problème que les amateurs de e-commerce doivent affronter. Difficile, en effet, lorsque l'on achète un produit sur des sites comme eBay d'en vérifier l'origine et d'être sûr d'acquérir un bien non volé. Pour donner plus de visibilité aux consommateurs, CheckMEND lance aux Etats-Unis sa plate-forme qui permet à ces derniers de vérifier rapidement la provenance de l'objet qu'ils souhaitent acquérir. Le système est simple : une fois qu'ils ont repéré un produit qui leur plaît, les internautes doivent se rendre sur le site pour effectuer une recherche.
Remonter la piste des objets en vente
Après avoir donné l'ensemble des références qu'ils ont à leur disposition (marque, numéro de série, etc.), les acheteurs obtiennent des informations, notamment sur le statut de l'objet : s'il est déclaré comme perdu, en état de marche... Il est également possible de connaître la réputation du vendeur. Par exemple s'il est listé par les services de contrefaçon. Selon la compagnie, plus de cent millions de produits comme des téléphones, des GPS ou des ordinateurs portables sont référencés dans sa base de données. "L'engouement pour l'achat de produits de seconde main sur Internet fait émerger sur le web la revente d'objets volés", souligne Adrian Portclock, PDG de CheckMEND.
Une recherche = 1 dollar
Et d'ajouter : "Les biens volés se revendent tellement sur le web que désormais, les organisations de lutte contre la fraude se rendent sur les sites d'e-commerce afin d'attraper les criminels et de retrouver certains objets". Une recherche coûte un peu moins d'un dollar. Un tarif dégressif : plus l'internaute fait appel au système, moins il doit débourser. Il est également possible de n'être facturé qu'une seule fois pour plusieurs recherches. Ce, afin de ne pas payer de frais additionnels. Selon l'entreprise, une première version existait déjà sur le marché européen. A noter : les informations comprises dans la base de données sont vérifiées, annonce la compagnie, un million de fois par mois par des centaines de sociétés (équipementiers, constructeurs...) issues d'une quarantaine de pays. CheckMEND ne précise pas leurs noms.

Haut de page

2 Commentaires

Existe t-il une liste des codes barres correspondant aux différents pays d'origine. Si oui, comment puis-je l'avoir? Exemple : comment savoir d'où vient le produit que je viens d'acheter? Merci de bien vouloir me répondreA priori, certains code à barres peuvent intégrer des données sur le pays d'origine. Après, encore faut-il pouvoir les lire.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Code-barres
http://www.idautomation.com/barcode/gs1-databar-faq.html
Bien cordialement,
La rédaction

Soumis par Nadiege Desir (non vérifié) - le 23 février 2009 à 17h40

Y'a un checkmend (le même) a 1,99€ sur le site Zonetech
Il en parle aussi sur le site infoidevice.

Moi j'ai testé et c'est top pour revendre mon iPhone (je l'ai vendu un peu plus cher)

Soumis par StéphaneNonobstant (non vérifié) - le 26 septembre 2012 à 23h44

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas