Les chercheurs d’emploi privilégient Facebook comme outil relationnel

Par 12 mars 2014
facebook_emploi

Les réseaux sociaux offrent de nombreux avantages aux chercheurs d’emploi qui n’hésitent plus à faire appel à leurs contacts pour développer leur carrière professionnelle.

Parmi les quatre réseaux sociaux les plus populaires pour la recherche active d’emploi que sont Facebook, Twitter, Google + et LinkedIn, c’est Facebook qui apparaît comme le plus efficace. En effet, une infographie proposée par le cabinet de recrutement Jobvite met en lumière l’importance du "social networking" en rapport avec les dynamiques de comportement au sein de la population en recherche de travail. En effet, l’utilisation de médias sociaux non-professionnels tels que Facebook apparaît donc comme très populaires auprès des demandeurs d’emploi et des recruteurs, de même que l’utilisation d’appareils mobiles pour mener à bien la recherche du poste idéal.

Facebook, grand gagnant auprès des chercheurs d’emploi

Ainsi, si 86% des sondés possèdent au moins un compte sur une plateforme de réseau social, ils seraient près de 76% de chercheurs d’emploi à avoir trouvé leur poste actuel grâce à Facebook. Et c’est le plus souvent grâce à un contact ayant publié une offre ou ayant partagé son point de vue sur l’entreprise que le candidat postule à une offre. De même, 40% des personnes interrogées expliquent utiliser Twitter pour demander conseil concernant une opportunité d’emploi. Un chiffre qui s’élève à près de 83% rien que pour les chercheurs d’emploi utilisateurs de Facebook. Sans surprise, du côté des recruteurs, c’est plutôt LinkedIn qui est privilégié à 94%. Toutefois, Facebook serait utilisé par 65% des recruteurs.

La confidentialité en ligne de mire

La réputation d’un individu sur une plateforme de réseau social peut être délicate à maîtriser et implique de contrôler son image et la confidentialité face aux recruteurs. Ainsi, les demandeurs d’emploi seraient prêts à supprimer complètement leur compte ou bien un contenu spécifique qui nuirait à leur image. 46% d’entre eux ont en effet modifié leurs paramètres de confidentialité lors de leur recherche d’emploi. Cela n’est pas étonnant puisque 93% des recruteurs seraient susceptibles de consulter le profil d’un candidat sur un réseau social tel que Facebook. Il est donc paradoxal de savoir que les demandeurs d’emploi privilégient Facebook dans leur recherche…

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas