Chez Ford, les influenceurs en ligne sont les nouveaux communicants

Par 08 avril 2009

Pour séduire la génération Y américaine, Ford mise sur les moyens de communications collaboratifs. Pour y parvenir, il laisse leur dernière voiture être testée par des leaders d'opinion qui font remonter l'information sur les différents réseaux.

Ford lance aux Etats-Unis une nouvelle campagne de communication à l'occasion de l'arrivée de son nouveau modèle de Fiesta. Celui-ci, qui se concentre sur la Génération Y, se nomme "The Fiesta Mouvement". Afin d'atteindre au mieux cette population, le constructeur a fait le pari des outils de communication collaboratifs comme Flickr, Facebook ou encore Youtube et Twitter dont cette génération est friande. Pour ce faire, le constructeur a sélectionné cent personnes qui vont devenir des "agents en mission" pour la marque. Chacun d'entre eux a reçu une voiture. Leur particularité est d'être des leaders d'opinion sur les réseaux sociaux et communautaires.
Un type de campagne à utiliser avec prudence
Pendant six mois, ils auront pour tâche de tester le véhicule en suivant des thèmes prédéfinis. Le but est de partager leurs critiques et leurs sentiments sur la nouvelle Fiesta. Arthur Kannas, d irecteur associé fondateur de Heaven explique à L'Atelier que " si l'idée est intéressante , il faut cependant choisir les personnes avec prudence ". En effet, si la personne doit déjà bénéficier d'une large audience et d'une certaine crédibilité, il est également important qu'elle ait déjà fait étalage de son soutien à la marque. " Dans ce type de communication, la crédibilité du relais d'opinion doit être renforcée, pas détruite " ajoute-t-il.
Un début prometteur
Pour les marques et les communicants il est important de conserver le côté spontané et honnête de ces personnes. Arthur Kannas explique qu'" il faut séparer le publicitaire de l'éditorial communautaire. L'un à une vocation à être rémunéré, l'autre est et doit rester spontané ", conclut-il. Avant même le lancement, le choix des supports communautaires semble être un succès. Quatre mille personnes ont postulé par vidéos. Ces dernières ont été vues plus de six cent mille fois sur Youtube. Le compte Twitter comptabilise trois cent fans et la page Facebook est suivie par six cent personnes.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas