China Telecom bloque l'accès à Skype

Par 13 septembre 2005

Quand un concurrent menace votre principale source de revenus, empêchez-le tout simplement de sévir ! L'opérateur China Telecom a entrepris de bloquer l'accès au célèbre service de téléphonie sur...

Quand un concurrent menace votre principale source de revenus, empêchez-le tout simplement de sévir ! L'opérateur China Telecom a entrepris de bloquer l'accès au célèbre service de téléphonie sur Internet (Voix sur IP) Skype. Motif : les tarifs pratiqués par ce dernier sont trop bas et menacent les revenus de l'opérateur !

Pour le moment, seuls les habitants de la province de Shenzhen sont concernés par ce blocage, mais China Telecom envisage de l'étendre à la totalité du territoire chinois. Selon le Shanghai Daily , China Telecom aurait recensé dans une "liste noire" les utilisateurs de Skype Out (la version de Skype qui permet d'appeler un poste fixe depuis un ordinateur). Et menacé de les mettre à l'amende s'ils tentaient de contourner le blocage ou essayaient d'utiliser d'autres logiciels de voix sur IP.

D'après la Shangai Communications Administration , seuls six opérateurs sont autorisés à fournir des services de voix sur IP de ce type. Pourtant, Skype Out est disponible en Chine depuis novembre dernier dans l'Empire du Milieu grâce à un accord avec la société Tom Online.

Les opérateurs traditionnels semblaient tolérer les communications passées de PC à PC, mais les différences de prix pour les appels à l'international entre leurs services et celui de Skype sont telles qu'ils ont choisi de prendre des mesures, China Telecom en tête.

Un appel vers les Etats-Unis coûte 27 fois moins cher avec Skype qu'avec un opérateur classique. 3,4 millions de chinois ont déjà succombé au service proposé conjointement par Tom Online et Skype. Combien de temps encore pourront-ils l'utiliser ? Chez Tom Online, on se couvre comme on peut en précisant que la version mise à disposition sur le site de la firme ne permet pas l'appel de PC à fixe. Les contrevenants sont donc allés chercher leur version du logiciel à l'étranger.

(Atelier groupe BNP Paribas- 13/09/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas