Chine : la banque en ligne et le mobile gagnent du terrain

Par 02 février 2011 3 commentaires
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique
ebanking

Le développement des services en ligne ou d'applications mobiles modifie en profondeur le secteur bancaire et financier chinois. Les différents établissements misant sur ces technologies pour mieux se démarquer.

En Chine, la banque en ligne connaît un important essor. C’est le constat qu’émet l’agence de recherche Kapronasia dans un rapport sur les grandes tendances high-tech dans le secteur financier chinois. L’amélioration de la sécurité des données en ligne, et la mise en place d’outils de gestion personnalisés accessibles directement par le client, permettent une augmentation rapide du nombre d’utilisateurs. Par ailleurs, ces applications ne sont plus uniquement disponibles dans les grandes banques nationales mais également dans les banques locales.

Des alliances stratégiques

Ces dernières ont bien compris que pour être plus compétitives et pour conserver des parts de marché, il faut offrir un accès via la Toile. Mais aussi compter sur le mobile.  En effet, selon l’étude, 80 % des consommateurs chinois souhaitent désormais que le téléphone soit le premier moyen de paiement, devant la carte bancaire. Et quand on sait que 780 millions de Chinois utilisent un téléphone mobile et qu’un cinquième d’entre eux l’utilise pour aller sur Internet, les opportunités à saisir apparaissent clairement.

Prendre toujours plus d’avance

Développer plus en profondeur le service offert aux clients devient une priorité. Surtout que cela permet aux établissements financiers de prendre de l’avance sur la concurrence en matière d’utilisation des nouvelles technologies de l’information et de la communication. Enfin, selon le rapport, le secteur bancaire et financier chinois ne s’arrête pas là. Il a de plus en plus recours à la virtualisation et au cloud computing. Ces technologies lui permettent de mieux sécuriser les données, de gagner en efficacité et de proposer des services moins onéreux.

Haut de page

3 Commentaires

Interessant.

Soumis par vautrin (non vérifié) - le 02 octobre 2012 à 18h08

C'est surprenant de voir que ce constat est le même en France. Pourtant c'est bien connu, la Chine est un des premiers pays à user et abuser de la censure. On pourrait penser le gouvernement en place plutôt réac sur les nouvelles technologies, mais il n'en est rien à priori. C'est encourageant.

Sylvain
http://www.banknet.fr

Soumis par Sylvain de Savoie (non vérifié) - le 16 décembre 2012 à 11h33

Je pense d'ailleurs reprendre (avec votre autorisation) une partie de votre article sur http://www.banknet.fr/news-banque/index.php en citant la source bien entendu.

Sylvain
http://www.banknet.fr

Soumis par Sylvain de Savoie (non vérifié) - le 16 décembre 2012 à 11h35

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas