Chine : Chirac parie sur la formation et les standards pour y développer les TIC

Par 11 octobre 2004

Malgré quelques performances (dont l’équipementier Alcatel), la France n’est pas encore un grand exportateur en Chine. Selon les douanes chinoises, elle totalise 1,2 % des importations, ce qui la...

Malgré quelques performances (dont l'équipementier Alcatel ), la France n'est pas encore un grand exportateur en Chine. Selon les douanes chinoises, elle totalise 1,2 % des importations, ce qui la situe à la 14 ème place, loin derrière les cinq premiers pays exportateurs : le Japon (16,9 %), Taïwan (11,5 %), la Corée du Sud (11 %), les Etats-Unis (8,6 %) et l'Allemagne (5,6 %).
Afin d'accroître les parts de marché françaises en matière de nouvelles technologies, le président Chirac a mis en avant deux solutions : la formation et les standards. Côté formation, le président de la République a annoncé une politique de bourse étudiante « ambitieuse ». Les écoles d'ingénieurs françaises regroupées au sein de l'entité ParisTech ne « recrutent » en effet aujourd'hui que 250 élèves par an…
Un axe pertinent ? La partie Recherche & Développement (R&D) est en effet devenue un axe stratégique essentiel du gouvernement chinois. Cela explique en grande partie pourquoi Cisco a décidé d'implanter à Shanghai un centre de R&D dans lequel il a prévu d'investir 32 millions de dollars en cinq ans… La France doit suivre sur ce terrain pour ne pas se faire distancer.
Deuxième solution mise en avant, les standards ! Souhaitant éviter les droits de licences, la Chine s'ouvre à toutes les alternatives possibles : Linux au lieu de Windows, le CDMA plutôt que le GSM, l'EVD plutôt que le DVD , et Galileo au lieu du GPS… La Chine vient en effet de rejoindre la joint venture européenne créée pour supporter ce standard satellitaire. Elle y investira 200 millions d'euros.
Reste aux entreprises de s'implanter avec succès ! Elles pourront notamment y parvenir avec des offres alternatives. Soulignons à ce titre l'ouverture d'une filiale de Courant Porteur en Ligne en Chine, à Shenzhen, par la PME bretonne Léa !
 (Atelier groupe BNP Paribas - 10/10/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas