La Chine dévoile le possible concurrent du DVD, l'EVD

Par 19 novembre 2003
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

La Chine est le premier producteur de lecteurs de DVD au monde ; elle en a exporté 20 millions en 2002, ce qui représente 70 % du marché mondial. Cependant, les redevances dont les constructeurs ...

La Chine est le premier producteur de lecteurs de DVD au monde ; elle en a exporté 20 millions en 2002, ce qui représente 70 % du marché mondial. Cependant, les redevances dont les constructeurs chinois doivent s’acquitter auprès des géants de l’électronique pour produire eux mêmes leurs appareils sont jugées exorbitantes.

Des industriels chinois ont donc décidé de lancer un nouveau format de stockage nouvelle génération, l’EVD (Enhanced Versatile Disc), concurrent du DVD. Conçu par l’entreprise Pékin E-world Technology et soutenu par les constructeurs comme par l’Etat, l’EVD pourrait devenir le nouveau standard sur le marché de l’électronique chinoise. Tout dépendra de la décision du ministère des technologies de l’information, qui met en place ce mois-ci un groupe de travail chargé de l’étude de cette éventualité.

Quels seraient les avantages de ce nouveau format ? Un volume de stockage et une qualité d’images supérieurs aux DVD, ainsi qu’un meilleur rendu sonore que l’AC-3, utilisé pour la plupart des DVD. Des résultats à la hauteur de l’investissement consenti : trois ans de recherche, et 4,1 millions d’euros de dépenses.

Déjà, cinq fabricants chinois de DVD, parmi lesquels SVA Electronics, se disent prêts à produire des lecteurs EVD. Il semblerait, globalement, que l’Asie ait certaines velléités d’indépendance, « technologiquement » parlant. En septembre dernier, le ministre du commerce japonais avait proposé à la Chine et à la Corée du Sud la signature d’un accord pour développer ensemble un système d’exploitation concurrent de Windows, et plus sécurisé.

(Atelier groupe BNP Paribas – 19/11/2003)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas