La Chine impose l'intégration de systèmes d'exploitation pour lutter contre la contrefaçon

Par 11 avril 2006

Pour faire face à la contrefaçon de logiciels très présente en Chine, le gouvernement a décidé d'imposer aux fabricants d'ordinateurs d'intégrer des systèmes d'exploitation à leurs machines avant de les mettre en...

Pour faire face à la contrefaçon de logiciels très présente en Chine, le gouvernement a décidé d'imposer aux fabricants d'ordinateurs d'intégrer des systèmes d'exploitation à leurs machines avant de les mettre en vente. Ainsi, les Chinois seront obligés d'acheter une version légale d'un système d'exploitation puisqu'ils le feront à l'acquisition de l'ordinateur.
 
 "Des logiciels d'exploitation autorisés doivent être installés sur les ordinateurs fabriqués dans le pays avant qu'ils ne quittent l'usine", indique une note émise le 31 mars par le ministère de l'Industrie de l'Information, le Bureau d'Etat sur les droits d'auteur et le ministère du Commerce. Elle a été portée à la connaissance des journalistes lundi dernier.
 
Cette initiative intervient à la veille de la visite de Hu Jintao, le président chinois, aux Etats-Unis. TCL groupe, un fabricant chinois d'ordinateurs a annoncé la semaine dernière la conclusion d'un partenariat avec Microsoft pour équiper toutes ses machines de Windows.
 
Les exportateurs d'ordinateurs sont également concernés par l'injonction gouvernementale. Ils devront également installer le système d'exploitation de leur choix sur leurs produits avant de les vendre en Chine. Cette décision "n'a rien à voir avec la pression étrangère", aurait indiqué, selon Reuters le président Hu Jintao.
 

 
(Atelier groupe BNP Paribas - 11/4/2006)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas