La Chine, leader mondial des exportations de matériels technologiques

Par 13 décembre 2005

Des chiffres récoltés par l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) montrent que la Chine est devenue, en 2004, le premier exportateur mondial de biens technologiques...

Des chiffres récoltés par l'OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) montrent que la Chine est devenue, en 2004, le premier exportateur mondial de biens technologiques, reléguant les Etats-Unis au second rang. En 2004, la Chine a inondé le monde de ses biens high-tech avec 180 milliards de dollars d'exportations alors que les Etats-Unis en comptabilisaient 149 milliards.

Un an plus tôt, les Etats-Unis occupaient la première place avec 137 milliards de dollars d'exportations de biens technologiques alors que la Chine arrivait en deuxième position avec 123 milliards de dollars. La progression des exportations en Chine a été fulgurante : hausse de 46 % sur un an.

Les données de l'OCDE montrent que la Chine échange plus avec les pays d'Asie qui l'entourent. En conséquence, les importations provenant des Etats-Unis et de l'Union Européenne ont vu leur part diminuer. La Chine se fournit en biens technologiques chez ses voisins, notamment au Japon (18 %), à Taiwan (16 %), en Corée (13 %) et en Malaisie (8 %).

"L'augmentation de la part des exportations japonaises vers la Chine, par exemple, est principalement imputable aux composants électroniques. La Chine elle-même fabrique et exporte aussi plus de composants électroniques que jamais auparavant, au point que ceux-ci constituent désormais pour le pays la deuxième catégorie d'exportations, après celle des ordinateurs et du matériel connexe", peut-on lire dans un communiqué.

La Chine devient donc le premier exportateur mondial de produits informatiques. En 2004, la Chine a contribué à hauteur de 27 % aux importations des Etats-Unis en matière de produits technologiques.

(Atelier groupe BNP Paribas - 13/12/05)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas