En Chine, le marché de la banque en ligne reste très dynamique

Par 01 octobre 2012 Laisser un commentaire
chine e-banking

La croissance rapide du e-banking en 2011 devrait se ralentir progressivement dans l'Empire du milieu avec le développement de la banque sur mobile.

Après une croissance rapide, le secteur de la banque en ligne devrait ralentir d'ici deux ans en Chine. Le volume des transactions a en effet augmenté de 35,9% en 2011 pour atteindre 701,1 trillions de yuans. Les entreprises y ont contribué pour 80% du volume total, mais la part de l'e-banking des particuliers progresse rapidement jusqu'à dépasser la vitesse des entreprises, selon un rapport de iResearch sur le marché de l'e-banking en 2011-2012. A l'horizon 2014, le nombre de transaction en ligne devrait doubler en Chine. Mais l'industrie devrait devenir progressivement mature avec un ralentissement progressif de la croissance et le développement de produits de substitution sur mobile.

Les raisons d'une croissance

Le rapport estime que les facteurs qui favorisent le développement rapide de l'e-banking actuellement sont la stabilité macroéconomique de la Chine, la culture de l'habitude de consommation de l'utilisateur, l'innovation de l'activité bancaire ainsi que l'avancement rapide de la technologie de l'information. Le secteur devrait toujours être en croissance constante, tant que l'environnement financier international ne se dégrade pas de manière dramatique et tant qu'il n'y a pas de bouleversement important de l'économie en Chine. Les grandes banques chinoises ont accéléré l'innovation dans le web pour enrichir le service personnalisé mais aussi explorer et améliorer l'expérience de l'utilisateur en 2011 et 2012.

Le canal mobile à intégrer

Du côté des services à destination des particuliers, les nouveaux produits se concentrent principalement sur la gestion financière et la modernisation de l'expérience utilisateur. Pour les entreprises, les nouveaux produits devraient fournir des services diversifiés de manière à répondre à leur demande dans différents types. Ils doivent s'ouvrir au canal mobile notamment aux smartphones et aux tablettes pour répondre à la demande grandissante de l'entreprise pour la gestion de l'instantané.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas