La Chine place le mobile au cœur de sa stratégie d'innovation

Par 25 juin 2012 Laisser un commentaire
Chinois utilisant son mobile

Smartphones, tablettes et autres objets connectés devraient proliférer dans la population chinoise d'ici à 2020. Cette croissance aurait tendance à favoriser certaines industries et surtout à stimuler l'innovation du pays.

Si l’empire du Milieu dispose du plus important marché mobile au monde avec plus d'un milliard de connexions, le pays montre vouloir tirer parti de cet avantage en créant de nouvelles applications, produits et services. Principalement axée sur l’amélioration de la vie quotidienne de la population chinoise, le but serait aussi de stimuler son économie. Ainsi, la GSMA, en partenariat avec Machina Research, a annoncé dans une étude que la prolifération des appareils connectés en Chine et l'impact commercial généré par ce phénomène devrait être de 116 milliards de dollars en 2012. D’ici à 2020, ce chiffre devrait être multiplié par six, puisque la GSMA prévoit un revenu de 707 milliards de dollars.

L'innovation stimulée

Ces estimations sont les plus importantes de la zone asiatique puisque les revenus du Japon sont estimés à 96 milliards de dollars en 2012 et à 344 milliards en 2020. L’Inde rattraperait à peine la valeur actuelle du marché chinois de 2012 avec 128 milliards de dollars à l’horizon 2020. Ainsi, les smartphones, tablettes, et autres objets électroniques grand public devraient stimuler l'innovation de façon significative et favoriser le développement d’industries clés à travers l'Asie Pacifique. Parmi les secteurs qui vont le plus bénéficier de l’expansion des technologies, la GSMA estime que l’industrie automobile - avec les voitures connectées, le leasing et les locations de véhicules - ainsi que les services de surveillance privée des immeubles seront les grands gagnants.

Automobile et sécurité ont de l'avenir

Ainsi, l'écosystème automobile, qui équivaut à 14 milliards de dollars en 2012, représenterait 198 milliards en 2020. La Chine prend clairement la tête du marché des voitures connectées en Asie Pacifique, suivie loin derrière par le Japon avec seulement 36 milliards et par l’Inde avec 18 milliards de dollars d’ici 2020. Côté sécurité des bâtiments, l'adoption croissante de système de raccordement privé - notamment des alarmes et des interphones - alimente aussi une opportunité de marché énorme dans toute la région. En Chine, la valeur de ces systèmes de sécurité connectés est estimé à 62 milliards de dollars en 2020, contre seulement 21 et 14 milliards pour le Japon et l'Inde.

Haut de page

Vos commentaires

(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
(If you're a human, don't change the following field)
Your first name.
Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Aucune balise HTML autorisée
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

En soumettant ce formulaire, vous acceptez la politique de confidentialité de Mollom.

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas