La Chine revient sur la mise en place d’un cryptage spécifique pour les communications sans fil

Par 22 avril 2004

Les fabricants de puces pour ordinateurs portables doivent se sentir beaucoup mieux ! La Chine, 3ème marché mondial pour les semi-conducteurs, a en effet annoncé hier qu’elle reportait sine die...

Les fabricants de puces pour ordinateurs portables doivent se sentir beaucoup mieux ! La Chine, 3ème marché mondial pour les semi-conducteurs, a en effet annoncé hier qu’elle reportait sine die son plan national voulant imposer un standard de cryptage spécifique pour les communications sans fil vers le réseau Internet. L’échéance devait tomber le 21 juin prochain. Le retrait a été obtenu par les Etats-Unis.

Les résultats de ces négociations bilatérales ne s’arrêtent toutefois pas là. Le gouvernement américain a également obtenu du ministère chinois chargé des questions économiques qu’il abaisse le seuil d’engagement des mesures pénales à l’encontre des « violations de propriété intellectuelle », tel le piratage qui est particulièrement présent en Chine. Les Etats-Unis offriront une assistance technique gratuite à la Chine pour les aider dans cette lutte.

Enfin, la Chine va accélérer les réformes permettant aux entreprises américaines de s’implanter sur son territoire sans devoir passer par l’intermédiaire d’une société locale, ce qui devrait faciliter les importations de produits high-tech américains. Rappelons que le déséquilibre commercial entre la Chine et les Etats-Unis est l’un des thèmes centraux de la campagne présidentielle américaine. John Kerry reproche à l’actuel président la faiblesse de sa diplomatie économique vis-à-vis de la Chine.

(Atelier groupe BNP Paribas - 22/04/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas