La Chine veut lancer la procédure d'attribution des licences 3G

Par 20 décembre 2005
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

Avec cinq millions de nouveaux abonnés tous les mois, le marché de la mobilité en Chine est en pleine explosion et les industriels craignent que le secteur ne s'essouffle si le pays ne s'ouvre...

Avec cinq millions de nouveaux abonnés tous les mois, le marché de la mobilité en Chine est en pleine explosion et les industriels craignent que le secteur ne s'essouffle si le pays ne s'ouvre pas rapidement à la téléphonie de troisième génération (3G). En conséquence, le vice-ministre chinois de l'Industrie de l'information Xi Guohua vient d'annoncer le lancement des licences nécessaires.

"Le moment est désormais venu de prendre une décision stratégique en ce qui concerne l'attribution des licences pour les mobiles 3G", a-t-il déclaré. Ces dernières devraient permettre aux opérateurs de proposer des services à plus forte valeur ajoutée tout en amortissant les investissements nécessaires à l'installation des nouvelles infrastructures réseau.

Les licences devraient être accordées aux principaux opérateurs mobiles chinois, dans le but de favoriser la concurrence et de multiplier les investissements. On ne sait pas encore quelles seront les technologies retenues, mais la plupart des observateurs s'accordent à dire que trois normes devraient être sélectionnées : le WCDMA européen, le CDMA 2000 et le standard chinois TD-SCDMA.

Le premier semestre 2006 devrait voir les premières attributions de licences et le lancement des premiers travaux. Des tests ont déjà été conduits par des acteurs - chinois ou occidentaux - de la 3G avec succès sur la norme TD-SCDMA et les analystes estiment que cette dernière est mûre pour un lancement commercial.

Selon les premières prévisions, le marché de la 3G en Chine pourrait générer jusqu'à 7,43 milliards de dollars en 2006. La Chine compte actuellement près de 400 millions d'utilisateurs de combinés mobiles.

(Atelier groupe BNP Paribas - 20/12/05)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas