Les Chinois sont de plus en plus nombreux à surfer.

Par 14 mai 2000
Mots-clés : Smart city, Asie-Pacifique

Même si les statistiques varient selon les instituts, les prévisions les plus optimistes de 2 millions d'internautes chinois en 2000 sont aujourd'hui largement dépassées. De 500 000 en 1997, 2,1 mil...

Même si les statistiques varient selon les instituts, les prévisions les
plus optimistes de 2 millions d'internautes chinois en 2000 sont
aujourd'hui largement dépassées. De 500 000 en 1997, 2,1 millions en 1998,
puis 8,9 millions fin 1999, la Chine compte actuellement 10, voire 13
millions d'internautes.
Selon China Internet Group, une société américaine investissant dans les
start-ups chinoises, 60 millions de chinois devraient surfer sur le web au
cours des prochaines années.
D'après une étude réalisée par le China Internet Network Information
Centre (CNNIC) 70 % des internautes découvrent le web par les email. 79 %
des principaux utilisateurs du web sont des hommes; Toutefois, leur part
diminue. Ils étaient en effet 90 % en 1999. Les sites en chinois sont de
plus en plus nombreux.
Les Chinois bénéficient également de la baisse des prix du matériel, même
si celui-ci est encore très élevé. Un ordinateur standard équipé d'un
modem coûte environ 1 067 euros, soit l'équivalent de plus d'un an de
revenu moyen.
Les entreprises sont également de plus en plus nombreuses à découvrir
Internet et ses avantages. Depuis cinq ans, les autorités chinoises ont
entrepris de moderniser leurs infrastructures face à cette explosion, mais
les capacités restent encore insuffisantes.
Les cinq principaux réseaux connectés à l'international ne disposent que
de 355 mégabytes.
En attendant la mise en place d'une réglementation promise depuis deux ans
afin de définir les règles de fonctionnement d'Internet en Chine, les
autorités viennent de créer un bureau destiné à contrôler les informations
diffusées sur les sites privés.
(Christine Weissrock - Atelier BNP Paribas - 15/05/2000)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas