Chute du bénéfice net semestriel de Telecom Italia.

Par 16 septembre 1999
Mots-clés : Digital Working, Europe

Au premier semestre 1999, Telecom Italia, détenu désormais à 52 % par Olivetti, a réalisé un chiffre d'affaires de 25 382 milliards de lires (13 milliards d'euros), en hausse de 9,7 % et un bénéfi...

Au premier semestre 1999, Telecom Italia, détenu désormais à 52 % par
Olivetti, a réalisé un chiffre d'affaires de 25 382 milliards de lires (13
milliards d'euros), en hausse de 9,7 % et un bénéfice net consolidé de 1
764 milliards de lires (911 millions d'euros) en baisse de 30 %. La
société explique cette baisse en partie par des charges extraordinaires et
une charge fiscale supérieure de 10 % à celle de l'année précédente.
La forte croissance de la téléphonie mobile et l'arrivée de l'opérateur
italien sur le marché brésilien (dans Tele Celular et Tele Nordeste
Celular) ont contribué, pour leur part, à la progression du chiffre
d'affaires.
Avec plus de 16 millions de clients en Italie, un bénéfice net de 1 409
milliards de lires (+ 35 %) et des ventes de 6 648 milliards de lires en
hausse de 23 %, TIM a en effet conforté sa place de premier opérateur de
téléphonie mobile en Europe.
(Christine Weissrock - Atelier Paribas)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas