Ciné Laser installe à domicile des écrans géants domestiques.

Par 07 septembre 1998

Fondée en décembre 1991, Ciné Laser est spécialisée dans la réalisation à domicile de véritable salle de cinéma domestique, dénommée aussi le Home Cinéma. Comme l’affirme l’un de ses fondateurs Ala...

Fondée en décembre 1991, Ciné Laser est spécialisée dans la réalisation à
domicile de véritable salle de cinéma domestique, dénommée aussi le Home
Cinéma. Comme l’affirme l’un de ses fondateurs Alain Cassuto “nul besoin
de posséder un immense appartement. Les écrans sont entièrement repliables
et s’intègrent parfaitement dans l’architecture intérieure”.
L’installation type peut comporter lecteur de disques laser, vidéo ou
rétroprojecteur, amplificateur, enceintes, écran rétractable ...
Dédiée à une clientèle haut de gamme en raison de son prix (de 30 000 à
..... 300 000 F), cette technologie séduit aussi les passionnés de l’image
et du son aux moyens parfois beaucoup plus limités “certains économisent
longtemps, quitte à se priver d’autre chose, pour s’offrir une telle
installation. Ce phénomène est loin d’être marginal”.
Le marché du Home Cinéma, très prisé aux Etats-Unis, se développe depuis
quelques années en Europe. Les PME commencent aussi à se laisser séduire
“cela fait deux ans maintenant que nous travaillons avec ce type de
clientèle. Nous installons le matériel pour équiper leur salle de
réunion.”
Ciné Laser dispose aussi d’un portefeuille de programmes de plus de 15 000
titres composés de films, d’opéras, de concerts et même de disques
Karaoké. Tous les mois, la société édite un catalogue de ses dernières
nouveautés, en disques lasers ou en DVD, envoyé à ses 30 000 clients qui
commandent par correspondance. On peut aussi louer les films.
Implantée à Paris, Ciné Laser (12 salariés) réalise chaque mois une
vingtaine d’installations. Ne possédant pour l’heure que cinq magasins,
la société vise la quinzaine de points de vente dans les cinq prochaines
années “l’idée est de s’implanter dans les principales villes de province
pour capter la clientèle la plus large possible”.
Le chiffre d’affaires 1998 devrait atteindre 30 millions de F, en
progression de 35 %.
Alain Cassuto, également président de la Cedia, l’association française
des professionnels du Home Cinéma regroupant environ 25 membres, mise
beaucoup sur le DVD sorti il y a déjà plusieurs mois “la qualité de
l’image et du son est telle que l’on a fatalement envie de changer de
dimension par rapport à la petite boîte que constitue le téléviseur”.
(La Tribune - 08/09/1998)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas