Et le cinématographe devint collaboratif

Par 27 mai 2008
Mots-clés : Smart city

Après Nokia, le service américain Rootclip.com prétend aider à l'avènement du Septième Art en mode 2.0. Scénaristes, réalisateurs et acteurs sont tous concernés.

Le cadavre exquis trouve - à quelque chose près - un débouché dans le cinéma. Ce jeu consiste habituellement à composer des phrases à partir de mots que chacun met sur papier à son tour en ignorant les écrits des participants précédents.Dans le cas qui nous concerne, le premier chapitre d'un film est écrit et réalisé par l'équipe de RootClip.com. Les participants visionnent la vidéo, écrivent et filment la suite qu'ils estiment devoir arriver. L'utilisateur charge sa création d'une minute sur les serveurs du prestataire.
Le vote détermine la fin du film
Ce sont les internautes qui détermineront ensuite le chapitre digne de figurer dans l'œuvre.Une fois celui-ci terminé, l'appel à soumission recommence, jusqu'à la fin du film. Alors que les créateurs du site prévoyaient de créer un "24mn" en hommage à la série 24h, celui-ci ne court pour l'instant que sur six chapitres et autant de minutes. Ce qui n'empêche pas le réalisateur américain Michael Moore d'affirmer dans le communiqué de presse que "nous entrons dans une nouvelle ère de la réalisation de film".
Des réalisateurs inspirés par le principe ?
Le cinéaste engagé estime même "la prochaine génération de réalisateurs pourrait être inspirée par des sites comme RootClip". La raison de l'intervention de l'engagé américain ? Il est le prix du gagnant. La première compétition, baptisée "Good Luck" a débuté le 28 avril et se clôturera le 7 juillet. A noter que certains vieux réalisateurs déjà installés sont aussi sur le créneau. Tel Spike Lee, qui va superviser la création d'un film collaboratif assemblé à partir de vidéos issues de téléphones portables. Dans ce projet, les participants sont également invités à soumettre leurs propres vidéos, mais aussi leurs textes ou leurs enregistrements audio, ou même la combinaison des trois sur un site dédié.
 

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas