Cingular achète AT&T Wireless 40,7 milliards de dollars, deux inconnues restent cependant

Par 20 février 2004
Mots-clés : Digital Working, Europe

27 milliards de dollars... 38 milliards de dollars... 40,7 milliards de dollars... C'est finalement cette troisième offre de Cingular sur AT&T Wireless qui lui permet d'acheter l'opérateur mobile...

27 milliards de dollars… 38 milliards de dollars… 40,7 milliards de dollars… C’est finalement cette troisième offre de Cingular sur AT&T Wireless qui lui permet d’acheter l’opérateur mobile américain devant Vodafone, premier opérateur européen qui s’est jusque là contenté d’aligner ses offres aux surenchères de Cingular. Créant un nouveau mastodonte des télécoms, Cingular/AT&T Wireless devient le premier opérateur mobile américain, avec un portefeuille de 46 millions d’abonnés, contre 37,5 millions d’abonnés mobiles pour Verizon, l’ancien numéro un du marché. L’offre de Cingular représente une prime de 30 % sur le cours de clôture d’AT&T Wireless (11,82 dollars, vendredi dernier). Deux questions restent toutefois en suspend : « le prix total de la transaction » s’interroge le quotidien La Tribune qui rappelle que NTT DoCoMo détient toujours 16 % d’ATT Wireless et qu’il ne s’est pas prononcé sur « l’avenir de cette participation ». De leur côté, les analystes soulignent que les appétits de Vodafone pourraient de nouveau se tourner vers SFR, dont le titre a gagné plus de 5 % hier, à la Bourse de Paris. (Atelier groupe BNP Paribas – 18/02/2004)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas