Cisco aurait violé la licence GPL pour son iPhone

Par 19 janvier 2007
Mots-clés : Smart city

L'iPhone n'apporte décidément pas de bonnes choses à Cisco en ce début d'année. Après avoir accusé Apple de lui avoir volé l'appellation "iPhone", Cisco risque de perdre cette marque...

L'iPhone n'apporte décidément pas de bonnes choses à Cisco en ce début d'année. Après avoir accusé Apple de lui avoir volé l'appellation"iPhone",  Cisco risque de perdre cette marque. Mais voilà que l'iPhone made in Linksys, la filiale de Cisco, doit maintenant faire face à un nouveau problème.

En effet, selon le GPL Violations Project, une organisation qui identifie les détournements de la licence GPL (General Public Licence), Cisco n'aurait pas publié le code source de quelques programmes du Linux qui se trouve sur le nouvel iPhone de Linksys.
 
Si une firme décide d'utiliser certains logiciels libres couverts par la licence GPL, elle a l'obligation d'annoncer et de publier les codes utilisés et modifiés pour son iPhone.
 
Pour prouver que Cisco a bien violé la licence GPL, Armijn Hemel, qui a découvert cet "oubli", a décidé de vérifier le firmware de l'iPhone WIP300 en le passant totalement en revue. Résultat, selon l'expert: Cisco s'est en effet bien gardé de publier le code de certains programmes comme celui concernant la Memory Technology Device qui permet d'installer la mémoire Flash.
 
Si Cisco continue d'ignorer ces rappels et ne publie pas prochainement les codes qu'il utilise sur son iPhone, l'américain devra sans doute faire face à de nouvelles poursuites judiciaires...
 

(Atelier groupe BNP Paribas – 19/01/2007)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas