Classement des pays les plus ouverts aux TIC : Singapour détrône le leader américain

Par 10 mars 2005

La nouvelle est historique : le 'World Economic Forum' vient de rendre son rapport annuel global, qui classe les pays selon l'exploitation qu'ils font des technologies de l'information. Cette...

La nouvelle est historique : le 'World Economic Forum' vient de rendre son rapport annuel global, qui classe les pays selon l'exploitation qu'ils font des technologies de l'information. Cette année, le grand gagnant est Singapour, qui détrône l'ancien grand leader de ce classement : les Etats-Unis, qui passent de la première à la cinquième place.

Singapour s'est surtout distingué dans trois grandes catégories : les efforts des autorités pour appuyer l'utilisation des TIC, la qualité du système d'éducation en place, le coût abordable des télécommunications et des accès Internet. Si les Etats-Unis , après trois années de règne, ont perdu leur leadership, c'est plus à cause d'une montée en puissance des pays concurrents que d'une érosion de son utilisation des TIC : le rapport souligne que le pays est toujours extrêmement performant, que ses institutions de recherche et son système d'instruction sont de qualité. Des atouts importants, auxquels viennent s'ajouter un marché du capital-risque qui donne du dynamisme à l'innovation.

Les pays nordiques du continent européen continuent de se distinguer : le 'World Economic Forum' a attribué à l'Islande , la Finlande , le Danemark et la Suède les deuxième, troisième, quatrième et sixième places du classement. L'Islande est la nation qui a le plus amélioré sa condition dans le domaine des TIC : le pays était dixième au classement 2004.

Du côté asiatique, Hong Kong et le Japon sont entrés pour la première fois au top ten du classement, tandis que l'Australie , Taiwan , la Nouvelle-Zélande , la Corée et la Malaisie se sont respectivement positionnés aux 11 ème , 15 ème , 21 ème , 24 ème et 27 ème places. L'Inde et la Chine ont marqué des points, en glissant de la 45 ème et 51 ème places en 2003 à la 39 ème et 41 ème places cette année.

En Amérique du Sud, le Chili se classe 35 ème , loin devant le Brésil (46 ème ), le Mexique (60 ème ) et l'Argentine (76 ème ). En Europe, c'est l'Estonie qui attire le plus les regards cette année : saluant la performance d'un cadre réglementaire facilitant l'usage des TIC, le rapport classe le pays à la 25 ème place et se rapproche de la France , qui a perdu des points cette année et se retrouve à la 20 ème place.

En Afrique enfin, l'Afrique du Sud et la Tunisie ont bien renforcé leur position, passant des 37 ème et 40 ème rangs aux 34 ème et 31 ème cette année.

(Atelier groupe BNP Paribas - 10/03/2005)

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas