Les classes informatisées ont un impact positif

Par 04 décembre 2007
Mots-clés : Amérique du Nord

Un apprentissage plus qualitatif, des enseignants et des étudiants plus concernés, un enseignement plus pratique. Tels sont les avantages des cours faisant un usage intensif des nouvelles technologies.

(cliquez pour agrandir)
Beaucoup d’entreprises, d’administrations et de collectivités locales se lancent dans des programmes d’informatisation de l’enseignement. Il est donc normal de se poser la question du bénéfice réel des NTIC dans l’apprentissage. Un élément de réponse vient d’être apporté par l’université de Pennsylvanie aux USA. Et cet élément est positif. Les professeurs seraient ainsi à même de personnaliser leur enseignement et leur communication, sans pour autant diminuer le nombre d’élèves par classe. Quant aux étudiants, ils passent plus de temps à travailler en groupe. En conséquence de quoi la physionomie des salles change : celles-ci sont aménagées pour faciliter ce travail collaboratif.
Des cours plus proches de la réalité
Ce ne sont pas les seuls éléments modifiés. L’enseignement lui aussi se transforme. Les étudiants peuvent plus facilement travailler sur des sujets issus de la réalité, au lieu d’intégrer des connaissances à partir de cours théoriques. Cela peut être un sujet de controverse mais ces cours plus pragmatiques semblent plus efficaces si l’on en croit l’étude. Ce n’est pas tout. Les étudiants aidés par les technologies de l’information passeraient plus de temps sur les travaux assignés par leurs enseignants et seraient plus concentrés. Tout ces conséquences positives amèneraient en sus les enseignants à s’investir plus dans la préparation de leurs cours, et à passer plus de temps à travailler. Le monde parfait - du point de vue de l’employeur - en quelque sorte !
Un budget de plus de 100 millions de dollars
L’université de Pennsylvanie avait lancé ce sondage afin de savoir si le gouvernement local devait oui ou non étendre son programme “Classrooms for the Future" en 2009. Le dit programme consiste à fournir des ordinateurs portables, des accès internet haut débit, des logiciels spécialisés afin d’améliorer l’apprentissage des sujets clefs (anglais, mathématiques, science...). Sans oublier des formations pour les professeurs. Cet effort s’étale sur trois années et concerne toutes les écoles publiques de l’état. A la fin de l’année scolaire 2007-2008, 358 des 501 écoles de l’état devraient être équipées. Le budget total du projet “Classrooms for the Future” dépasse les 120 millions de dollars.

L’Atelier, groupe BNP Paribas

Mentions légales © L’Atelier BNP Paribas